Neuf soldats blessés dans un accident lors d’un entraînement à la base militaire de Gagetown

0
VBL en tête, un convoi de véhicules avance prudemment dans les secteurs d'entraînement de Valcartier, lors de l'exercice CONVOI, le 28 août 2014. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
VBL en tête, un convoi de véhicules avance prudemment dans les secteurs d’entraînement de Valcartier, lors de l’exercice CONVOI, le 28 août 2014. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Neuf soldats canadiens ont été blessés dans un accident de la route, mercredi matin, lors d’un entraînement à la base militaire de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, rapporte les médias canadiens.

La capitaine Evelyn Lemire, porte-parole de la Base de soutien de la 5e Division du Canada, à Gagetown, a indiqué que tous les soldats blessés sont membres du 2e Bataillon du Royal Canadian Regiment.

Les soldats participaient à un exercice de routine, vers 10h30 mercredi, lorsque leur véhicule blindé léger VBL 6.0 a heurté un remblai dans le secteur réservé aux entraînements de la 5e Division sur la base Gagetown qui couvre une superficie de 1100 kilomètres carrés.

Cinq soldats ont été transportés vers le 42e centre de services de santé sur la base où ils ont été traités pour des blessures mineures. Quatre autres, blessés plus sérieusement, ont dû être conduits à l’hôpital de Fredericton, mais ont tous les neuf soldats ont obtenu leur congé en fin d’après-midi, vers 16h30.

Projetés vers l’avant

Le véhicule blindé léger (VBL) est un véhicule tout temps relativement bien protégé qui peut être utilisé sur la plupart des terrains, peut-on lire sur le site de la défense.

Ce véhicule peut traverser à gué les étendues d’eau à fond dur d’une profondeur pouvant atteindre 1,5 mètre. Capable d’atteindre la vitesse de 100 kilomètres à l’heure sur la route, le VBL donne au commandant beaucoup plus d’options au combat et dans les autres situations.

Quant au VBL 6.0, il est équipé d’un moteur plus gros et plus puissant, et comprend aussi une coque optimisée pour le confort et la protection des occupants.

La fonction principale du VBL 6.0 est de transporter les fantassins à proximité de la position ennemie où ils peuvent descendre et combattre à pied.

Lors d’un impact avec un obstacle sur la route, les VBL 6.0 offrent une importante résistance. Dans ce cas-ci, si le véhicule n »a pas fait de tonneau, les occupants du véhicule blindé léger n’en ont pas moins été violemment projetés vers l’avant.

Une enquête a bien sûr été ouverte pour déterminer la cause exacte de l’incident.

Les commentaires sont fermés.