Un avion espion U-2 s’écrase en Californie, les deux pilotes indemnes

0
Un Lockheed U-2. (Wikipédia)
Un Lockheed U-2. (Wikipédia)

Un avion-espion américain U-2 s’est écrasé en Californie lors d’une mission d’entraînement, les deux pilotes étant sains et sauf après avoir réussi à s’éjecter, a indiqué l’US Air Force mardi.

L’avion, nommé aussi «Dragon Lady» et conçu pour pouvoir voler jusqu’à 21 000 mètres d’altitude pour aller espionner les territoires ennemis, est réputé être l’un des avions les plus difficiles à piloter du monde.

Vétéran de l’US Air Force, il était devenu célèbre lorsque l’un d’entre eux avait été abattu au-dessus de l’Union soviétique en 1960.

Sa retraite a déjà été annoncée à plusieurs reprises. Elle est aujourd’hui prévue pour 2019, au profit notamment du drone de reconnaissance Global Hawk, capable de monter presque aussi haut (18 000 mètres), et de rester en vol plus de 30 heures.

L’US Air Force comptait 33 appareils U-2 avant l’accident, dont cinq avions d’entraînement à deux sièges, du même type de celui qui s’est écrasé mardi.

L’US Air Force n’a pas donné de précisions sur les raisons de l’accident.

Les commentaires sont fermés.