La Norvège diffuse des photos de navires russes en route vers la Syrie

0
Photo diffusée par l'Armée norvégienne montrant le porte-avions russe Amiral Kouznetsov au large de l'île norvégienne d'Andoya, le 17 octobre 2016. (forsvaret/AFP/ Forsvaret)
Photo diffusée par l’Armée norvégienne montrant le porte-avions russe Amiral Kuznetsov au large de l’île norvégienne d’Andoya, le 17 octobre 2016. (forsvaret/AFP/ Forsvaret)

L’armée norvégienne a diffusé des photos de l’unique porte-avions de la Marine russe et d’une imposante escorte navale faisant cap vers la Syrie où ils vont renforcer la présence militaire russe.

Habituellement basé à Severomorsk, dans la mer de Barents, l’Amiral Kuznetsov et sept autres bâtiments ont été photographiés lundi dans les eaux internationales au large de la Norvège, a indiqué mardi le commandant Elisabeth Eikeland, porte-parole du Centre des opérations de l’armée norvégienne.

« Nous avons été informés qu’ils sont en route pour la mer Méditerranée », a déclaré Mme Eikeland à l’AFP.

« Ce n’est pas tous les jours qu’autant de navires naviguent ensemble au large de la Norvège », a-t-elle noté. « Mais c’est cela que fait la Défense norvégienne tous les jours, 365 jours par an: nous suivons les activités au large de nos côtes, notamment les navires et avions russes », a-t-elle ajouté.

Pendant son transit au large de la Norvège, le groupe aéronaval russe doit être suivi à distance par une frégate de la Marine norvégienne, après quoi un navire d’un autre pays de l’Otan doit prendre le relais, a-t-elle expliqué.

« Le ton est bon » dans les échanges avec les navires russes, a-t-elle assuré.

La flotte russe avait annoncé samedi que l’Amiral Kuznetsov se dirigeait vers la Syrie, avec à son bord plusieurs avions et hélicoptères de combat, pour renforcer la présence militaire de la Russie dans cette zone.

Mardi, Moscou a annoncé un arrêt immédiat des raids des aviations russe et syrienne sur Alep, en geste « de bonne volonté » et pour permettre l’évacuation des civils des quartiers rebelles de cette ville bombardée à un rythme intense depuis un mois.

Les commentaires sont fermés.