La Turquie bienvenue pour participer à l’offensive sur Raqa, déclare le chef du Pentagone

0
Le Secrétaire américain de la Défense, Ashton Carter, rencontre le ministre turc de la Défense nationale Fikri Isik lors de la réunion ministérielle de l'Otan le 26 octobre 2016. (US Air Force Tech. Sgt. Brigitte N. Brantley/DoD)
Le Secrétaire américain de la Défense, Ashton Carter, rencontre le ministre turc de la Défense nationale Fikri Isik lors de la réunion ministérielle de l’Otan le 26 octobre 2016. (US Air Force Tech. Sgt. Brigitte N. Brantley/DoD)

La Turquie est la bienvenue pour participer à l’offensive en préparation pour reprendre à l’organisation État islamique la ville de Raqa en Syrie, a déclaré mercredi à Bruxelles le secrétaire à la Défense américain Ashton Carter.

« Nous essayons d’arriver à un point ou nous pouvons travaillons de manière extensive (…) avec les forces turques en Syrie », a déclaré M. Carter à des reporters, en marge d’une réunion ministérielle de l’Otan à Bruxelles.

L’appui des forces turques à des groupes rebelles a déjà permis récemment la reconquête de la ville symbole de Dabiq, en Syrie, a rappelé le secrétaire américain à la Défense.

« Donc nous allons chercher d’autres opportunités » de coopération avec les forces turques, « y compris plus loin en Syrie, et en incluant Raqa », a déclaré M. Carter.

« Cela a fait partie de nos discussions » avec le ministre turc de la Défense, a-t-il également indiqué.

M. Carter s’est rendu en Turquie vendredi où il a rencontré le président turc Erdogan, et son homologue turc.

Il a retrouvé ce dernier mercredi à Bruxelles, à l’occasion de la réunion ministérielle de l’Otan.

La Turquie a lancé en août une offensive contre les djihadistes dans le nord de la Syrie, visant également à empêcher les Kurdes syriens de continuer leur expansion territoriale dans le nord de la Syrie.

L’armée turque et les groupes rebelles syriens qui lui sont alliés ont conquis les derniers territoires syriens que l’EI détenait le long de la frontière turque, coupant les derniers accès avec le monde extérieur des djihadistes syriens.

M. Carter a indiqué mercredi dans une interview à la chaîne de télévision américaine NBC que l’offensive sur Raqa commencerait « dans les prochaines semaines ».

Ce sera « dans quelques semaines », « pas beaucoup de semaines », a-t-il précisé aux reporters. Il s’agit encore de « générer et positionner les forces » qui iront « isoler Raqa.

Les commentaires sont fermés.