L’Armée canadienne tient une conférence interarmes

0
Le Quartier général de la Défense nationale du Canada, à Ottawa (Archives/Gaëtan Barralon/45eNord.ca)
Le Quartier général de la Défense nationale du Canada, à Ottawa (Archives/Gaëtan Barralon/45eNord.ca)

Le personnel clé en matière d’opérations et de logistique du quartier général de l’Armée canadienne tient cette semaine la conférence interarmes bisannuelle de l’Armée à Ottawa pour discuter d’une stratégie de génération et de maintien en puissance de la force pour les engagements opérationnels et activités d’entraînement de l’Armée.

La conférence, qui se déroulera du 12 au 14 octobre, réunira des militaires provenant de toutes les divisions et brigades du Canada, ainsi que des membres du personnel du quartier général de l’Armée canadienne à Ottawa et du Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne à Kingston (Ontario). Cette conférence est nécessaire pour veiller à ce que l’Armée soit adéquatement entraînée et équipée pour réussir ses missions en constante évolution.

Citation

« La conférence de l’Armée canadienne offre aux membres du personnel du quartier général et des divisions une occasion de discuter en profondeur des besoins relatifs aux opérations et à la formation en vue de positionner les bonnes personnes et le bon équipement au moment et à l’endroit où ils sont requis. Cette conférence est cruciale pour s’assurer que l’Armée est bien préparée à faire face à n’importe quelle situation au pays ou à l’étranger. »
Le colonel Steven G. Graham, directeur, Disponibilité opérationnelle de l’Armée

Faits saillants

Les divisions de l’Armée canadienne sont réparties sur le territoire canadien. Elles sont responsables de fournir des forces terrestres de la Force régulière et de la Réserve conformément aux tâches qui leur ont été confiées, de procéder à des entraînements généraux en préparation pour diverses opérations terrestres, et d’offrir des services de soutien à d’autres organisations selon les directives reçues.

L’Armée canadienne est composée de 63 unités de la Force régulière et de 123 unités de la Réserve présentes dans 127 communautés. Il y a également 179 patrouilles de Rangers, présentes dans 414 communautés. On compte environ 23 000 militaires de la Force régulière, 19 000 réservistes de la Première réserve et 5 000 Rangers canadiens dans les rangs de l’Armée canadienne.

À la suite de l’édition 2016 de l’exercice MAPLE RESOLVE, tenu à Wainwright (Alberta), la 3e Division du Canada et le 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada ont amorcé leur cycle de disponibilité opérationnelle élevée le 1er juillet 2016. Près de 5 000 militaires forment le 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada, et environ 500 d’entre eux ont déjà été déployés ou sont sur le point de l’être dans le cadre d’opérations majeures, notamment l’Op UNIFIER (Ukraine), l’Op REASSURANCE (Europe de l’Est et Europe centrale) et l’Op IMPACT (Irak).

Tous les ans, une division de l’Armée canadienne est désignée « division à disponibilité opérationnelle élevée ». Cette division est responsable de fournir la majorité du soutien requis dans le cadre de tâches expéditionnaires. Les divisions s’échangent cette responsabilité le 1er juillet de chaque année.

Les commentaires sont fermés.