Le ministre Dion annonce un nouveau soutien aux projets de réforme policière en Ukraine

0
Un soldat ukrainien arrête un «insurgé» pendant l’entraînement aux opérations en zone urbaine, au centre international d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, près de Yavoriv (Ukraine), le 14 septembre 2013, dans le cadre de l’exercice Maple Arch 2013 ( Archives/caporal-chef David McCord/Affaires publiques/Armée de terre/5e Division canadienne)
Un soldat ukrainien arrête un «insurgé» pendant l’entraînement aux opérations en zone urbaine, au centre international d’entraînement aux opérations de maintien de la paix, près de Yavoriv (Ukraine), le 14 septembre 2013, dans le cadre de l’exercice Maple Arch 2013 ( Archives/caporal-chef David McCord/Affaires publiques/Armée de terre/5e Division canadienne)

Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’un nouveau financement d’au plus 8,1 millions de dollars pour soutenir la Police nationale de l’Ukraine.

Ce financement destiné aux projets de réforme policière s’inscrit dans l’engagement du gouvernement du Canada à appuyer les efforts de l’Ukraine pour améliorer sa sécurité et consolider sa réforme.

Le ministre Dion a fait cette annonce à Regina alors qu’il assistait au Congrès triennal des Canadiens d’origine ukrainienne marquant le 75e anniversaire du Congrès des Ukrainiens Canadiens, le 125e anniversaire de l’immigration ukrainienne au Canada et le 25e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine.

Les projets, financés par le nouveau Programme pour la stabilisation et les opérations de paix (PSOPs), contribueront à rendre la police ukrainienne plus efficace et plus responsable.

Le nouveau financement comprend:

jusqu’à 6,6 millions de dollars sur trois ans pour financer un projet d’aide à la formation des policiers ukrainiens — y compris une somme maximale de 100 000 $ pour des activités de surveillance et d’évaluation —, offrir de la formation aux cadets et de la formation en leadership, favoriser la sensibilisation et la mobilisation du public, ainsi que mettre sur pied une école de police;

jusqu’à 1,5 million de dollars pour un projet visant à mieux outiller la Police nationale de l’Ukraine et à accroître son efficacité;

jusqu’à 40 000 $ par le truchement de l’appel lancé par le Congrès des Ukrainiens Canadiens, qui a permis d’amasser des fonds pour expédier en Ukraine et adapter des véhicules et de l’équipement paramédical, et fournir l’aide d’experts à la population touchée par le conflit dans l’est de l’Ukraine.

Parallèlement au déploiement permanent d’un contingent maximal de 20 policiers canadiens qui épauleront et conseilleront leurs homologues ukrainiens, ce financement témoigne de l’engagement ferme du Canada à l’égard des efforts que déploie l’Ukraine pour réformer ses services de police. Depuis le début de la crise en Ukraine, en novembre 2013, le Canada a élargi son aide financière et son soutien pour y englober les programmes de sécurité et l’aide humanitaire.

Le Canada a consenti plus de 700 millions de dollars d’aide technique et financière en guise d’appui aux efforts de l’Ukraine pour rétablir la stabilité du pays, améliorer la sécurité et mettre en œuvre une réforme démocratique et économique.

«Le Canada appuie sans réserve le peuple ukrainien. Nous collaborons étroitement avec la Police nationale de l’Ukraine pour transformer le service policier ukrainien en une institution efficace, responsable et axée sur les collectivités, en qui le public peut avoir confiance. L’annonce d’aujourd’hui démontre notre engagement indéfectible envers l’Ukraine et notre appui aux efforts qu’elle déploie pour contrer la corruption et assurer une réforme durable.», a déclaré le ministre Dion.

Les faits en bref

Jusqu’à maintenant, le Canada a contribué à la réforme de la police de patrouille ukrainienne en versant notamment 5 millions de dollars qui ont servi à offrir de la formation préalable à l’emploi et de la formation en leadership, un soutien à la sensibilisation et à la mobilisation du public, et de l’équipement de base.

Le Canada déploie également un maximum de 20 policiers canadiens en Ukraine au titre de l’Arrangement sur la police civile au Canada, un partenariat entre Affaires mondiales Canada, Sécurité publique Canada et la Gendarmerie royale du Canada. Les policiers canadiens déployés donnent des conseils stratégiques et appuient le développement institutionnel au sein de la Police nationale de l’Ukraine. Ils aident ainsi à consolider les progrès importants réalisés grâce aux réformes policières de l’Ukraine et à soutenir les prochaines étapes de ces réformes.

Le Canada consacre 450 millions de dollars au cours des trois prochaines années au PSOPs. L’objectif du PSOPs est de procurer sécurité et stabilité aux États fragiles ou touchés par un conflit, en appuyant les opérations de paix, la médiation, la prévention des conflits et les efforts de reconstruction après-conflit.

L’Ukraine est un pays ciblé aux fins stratégiques du PSOPs. Ce programme a commencé à définir des initiatives supplémentaires qui permettront de soutenir une issue durable au conflit qui persiste en Ukraine, en tenant compte des facteurs les plus immédiats, notamment : la médiation et la résolution de conflits; la sensibilisation aux risques associés à la présence de mines, la détection de celles-ci et le déminage; le suivi et les rapports sur les droits de la personne dans les régions touchées par le conflit.

Les commentaires sont fermés.