Le ministre Sajjan a participé à la 12e Conférence des ministres de la Défense des Amériques

0
Le lieutenant-colonel (ret.) Harjit Sajjan.
Le ministre Sajjan a souligner l’Examen de la politique de la défense, ainsi que l’engagement du Canada à reprendre sa participation aux opérations de maintien de la paix.

Conformément aux engagements permanents du Canada de protéger les Canadiens au pays et à l’étranger, de promouvoir la paix et la sécurité mondiales et de maintenir de bonnes relations avec les partenaires et alliés internationaux, le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a participé à la 12e Conférence des ministres de la Défense des Amériques (CMDA) à Port of Spain, à Trinité-et-Tobago du 10 au 12 octobre 2016.

La CMDA offre aux ministres de la Défense une occasion unique de partager des idées et des expériences sur les enjeux de la sécurité et de la défense régionale. Au cours de la conférence de trois jours, le ministre Sajjan a eu des discussions ouvertes et franches avec ses homologues de l’hémisphère, favorisant davantage les relations bilatérales et régionales en matière de défense et de sécurité. Le ministre Sajjan a profité de l’occasion pour souligner l’Examen de la politique de la défense, ainsi que l’engagement du Canada à reprendre sa participation aux opérations de maintien de la paix.

La délégation canadienne a orienté l’examen de la protection et de la résilience de l’environnement, soit l’un des trois thèmes principaux qui ont fait l’objet des discussions à la CMDA. La Conférence se terminera par la signature de la Déclaration de Port-of-Spain. Cette déclaration encourage une approche exhaustive fondée sur une coordination interinstitutionnelle et intergouvernementale afin de faire face aux menaces et aux défis de plus en plus diversifiés et complexes auxquels sont confrontés les États membres.

Alors qu’il assistait à la CMDA, le ministre Sajjan a aussi participé à une série de réunions bilatérales avec ses homologues de nombreuses nations des Amériques, y compris les suivantes :

· Brésil;
· Chili;
· Colombie;
· République dominicaine;
· Guatemala;
· Jamaïque;
· Mexique;
· Paraguay;
· Trinité-et-Tobago.

Au cours de ces réunions, le ministre Sajjan a réitéré l’engagement du Canada de collaborer avec ses partenaires d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud sur les questions concernant la défense de l’hémisphère.

Fait saillants

La participation à la CMDA est une composante importante de l’engagement du Canada en matière de défense dans les Amériques, et elle appuie l’engagement du gouvernement du Canada dans l’hémisphère. Le Canada croit fermement dans la CMDA en tant que tribune pour le dialogue dans le but de parvenir à des consensus sur des questions d’intérêt commun.

Les trois thèmes principaux discutés cette année à la CMDA ont compris : la protection et la résilience de l’environnement, la sécurité et la défense des Amériques dans un environnement international en évolution : le rôle changeant des Forces armées, et la politique de coopération en matière de défense et de sécurité dans l’hémisphère : un cadre pour renforcer l’aide humanitaire d’urgence.

Le Canada est heureux d’avoir eu l’occasion d’orienter les discussions portant sur la protection et la résilience de l’environnement. Le MDN et les FAC déploient de grands efforts pour améliorer l’efficacité de leurs infrastructures et pour réduire les gaz à effet de serre de 17 % d’ici 2020 dans diverses bases et escadres au pays.

L’engagement des FAC et du MDN dans les Amériques comprend :

o lutter contre le trafic de drogues illicites dans la mer des Caraïbes, dans le cadre de l’Op CARRIBE;

o fournir de la formation et du soutien à la capacité de recherche et sauvetage de la Force de défense de la Jamaïque dans le cadre de l’Op JAGUAR;

o fournir de la direction et d’autre formation à nos partenaires dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération du MDN;

o offrir de l’aide humanitaire et du secours en cas de catastrophe, y compris le déploiement de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (DART), aux nations touchées au besoin.

Le Canada s’est engagé à envoyer jusqu’à 600 membres des Forces armées canadiennes en mission pour appuyer les opérations de soutien de la paix des Nations Unies. La taille et la composition exactes de tout futur déploiement des FAC dans le cadre des missions de l’ONU seront déterminées à la suite de discussions avec les États partenaires de l’ONU et du Canada, ainsi qu’après une évaluation du milieu où le Canada peut réaliser le plus important impact.

Pendant la CMDA, on a accepté d’établir un groupe de travail pour discuter des problèmes concernant les femmes, la paix et la sécurité. Ce groupe, appuyé par le Canada, devrait être officiellement créé avant la prochaine conférence officielle. Les membres se rencontreront de façon ponctuelle.

Citation

« Je suis heureux d’avoir eu l’occasion de rencontrer nos partenaires des Amériques pour discuter de notre responsabilité partagée en matière de sécurité dans l’hémisphère. Nous sommes tous plus forts lorsque nous travaillons ensemble pour relever les défis associés à l’évolution du contexte de la sécurité internationale. Je tiens aussi à remercier nos collègues pour la rétroaction qu’ils ont partagée sur les nombreuses questions importantes que nous étudions à l’heure actuelle dans le cadre de l’élaboration de la politique de défense du Canada. J’attends avec impatience la poursuite des discussions à mesure que le Canada ira de l’avant avec son engagement envers les opérations de soutien de la paix de l’ONU. »
Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

Les commentaires sont fermés.