Des emplois à prendre dès maintenant dans les unités de la Réserve à Québec

0

Mardi le 4 octobre, c’était aussi soirée portes ouvertes chez les unités du 35e Groupe-brigade du Canada alors que 37 unités de la Réserve de l’Armée canadienne au Québec ouvraient leurs portes au grand public de 19h à 22h afin de permettre à la population québécoise de s’informer sur les Forces armées canadiennes alors que des centaines d’emplois sont proposées aux Québécois et Québécoises.

Le rôle de la réserve est d’appuyer la force régulière dans ses opérations ici ou à l’étranger et le réserviste bénéficie d’un salaire compétitif, d’un horaire flexible à temps partiel et la possibilité de se perfectionner dans son métier sans obligation contractuelle.

La soirée portes ouvertes avait pour but de mettre de l’avant le travail des militaires réservistes au sein de la 2e Division du Canada et la Force opérationnelle interarmées (Est) ainsi que faire connaître les différentes options de carrières qu’offrent les Forces armées canadiennes.

« Notre but est faire de recruter et de démontrer a la population le rôle de la réserve qui est de supporter la force régulière », d’expliquer le Major Brousseau, officier des opérations au 35e Régiment du génie de combat rencontré sur place.

Le 35e Régiment du génie de combat (35e RGC) est un régiment de génie de combat de la Première réserve de l’Armée canadienne des Forces armées canadiennes.

Le 35e Régiment du génie de combat, qui fait partie du 35e Groupe-brigade du Canada, est divisé en deux escadrons : le 10e Escadron du génie et le 15e Escadron du génie.

Créé le 15 juin 1920. Il a participé aux deux guerres mondiales.

Autre unité célèbre, d’infanterie cette fois, Les Voltigeurs de Québec étaient eux aussi de la soirée portes-ouvertes.

Les Voltigeurs offrent pour leur part deux métiers, fantassin, bien sûr, et… musicien! La Musique des Voltigeurs fête d’ailleurs cette année son 150e anniversaire.

Le régiment «Les Voltigeurs de Québec» est un des plus vieux régiment de notre histoire militaire: ul a été fondé le 7 mars 1862 par Charles R-L de Salaberry, fils du héros de la bataille de Châteauguay. Des membres des Voltigeurs de Québec ont participé à de nombreux conflits, de la guerre du nord-ouest de 1885 jusqu’à la récente mission canadienne en Afghanistan.

Le régiment récipiendaire de nombreux honneurs de bataille s’est retrouvé à la rue lorsqu’un incendie a frappé le Manège militaire Voltigeurs de Québec lors de la nuit du 4 avril 2008. Depuis, les membres du régiment ont élu domicile sur le boulevard Pierre-Bertrand dans l’attente de retourner dans le bâtiment historique qu’ils ont habité entre 1887 et 2008 et qui sera de nouveau prêt à les accueillir en 2018.

Lors de cette journée portes-ouvertes, les visiteurs ont pu se familiariser avec le matériel, les armes et les techniques employés par les fantassins dans le cadre de leur travail. Des démonstrations de combat en zone urbaine avaient lieu à l’intérieur et des membres du régiment étaient présents afin de répondre aux questions des visiteurs et partager leur expérience personnelle.

L’effort pour mieux faire connaître la Réserve se poursuit pendant la Semaine de sensibilisation de la Réserve (SSR) qui a débuté le 2 octobre et se terminera le 7. Pendant cette semaine, « les membres de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est) (2 Div CA / FOI [Est]) sont conscientisés à l’influence qu’ils ont sur le processus de recrutement », soulignent les responsables militaires. »L’objectif est de sensibiliser les membres de la 2 Div CA / FOI (Est) au processus de recrutement, en leur fournissant des outils pratiques afin qu’ils deviennent de meilleurs ambassadeurs au quotidien ».

Des campagnes de communication interne et sur les réseaux sociaux organisées dans le cadre de la SSR complètent ainsi le travail accompli par la soirée portes-ouvertes afin de s’assurer que la population québécoise sache ce que peut offrir la Réserve.

Les Voltigeurs de Québec pour leur part poursuivent leur plan de croissance en misant sur des entraînements diversifiés et l’ouverture de nombreux postes à temps partiel.

Des réserviste sont présentement déployés en Europe et de rappeler le Commandant du régiment des voltigeurs de Québec, le lieutenant Colonel Jonathan Chouinard, près de 120 réservistes des Voltigeurs de Québec ont été déployéa lors de la mission en Afghanistan.

Il est possible de joindre les Forces canadiennes dès maintenant, tout en poursuivant ses études ou sa carrière civile. Le rôle de la réserve est d’appuyer la force régulière dans ses opérations ici ou à l’étranger et le réserviste bénéficie d’un salaire compétitif, d’un horaire flexible à temps partiel et la possibilité de se perfectionner dans son métier sans obligation contractuelle. Visitez le www.voltigeursdequebec.com pour obtenir plus d’information!

Les commentaires sont fermés.