Ouverture de la compétition pour la conception des futurs navires de combat canadiens

0
Le NCSM Fredericton, la  première frégate  de classe Halifax modernisée au début de 2015 (MDN)
Les futurs navires de combat canadiens remplaceront les frégates telles le NCSM Fredericton. (Archives/MDN)

C’est parti! Judy M. Foote, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale et Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, ont annoncé jeudi 27 octobre que les entreprises préqualifiées sont invitées à soumettre leurs propositions pour le plan de conception des navires de combat canadiens.

Douze sociétés se sont préqualifiées pour participer au processus d’approvisionnement et le plan de conception du navire devrait être choisi d’ici l’été 2017.

Le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan a déclaré: «Cette demande de propositions nous rapproche du moment où nous pourrons fournir aux femmes et aux hommes de la Marine royale canadienne l’équipement dont ils ont besoin pour défendre les eaux canadiennes et contribuer largement aux opérations navales internationales.»

En juin 2016, le gouvernement annonçait qu’il avait changé d’approche d’approvisionnement afin de sélectionner une conception de navire de guerre existante qui sera modifiée, plutôt que de continuer à utiliser l’ancienne approche, qui consistait à choisir un concepteur de navires de guerre et un intégrateur des systèmes de combat afin qu’ils travaillent ensemble à une conception sur mesure pour le navire de combat canadien.

La ministre des Services publics et de l’Approvisionnement estime que le projet des navires de combat canadiens représente «le plus important et complexe des processus d’approvisionnement des dernières années. La demande de propositions a été rédigée avec soin en consultation avec l’industrie et témoigne de la volonté du gouvernement d’opter pour des processus d’approvisionnement novateurs qui ont fait leurs preuves, et ce, dans le but de simplifier le processus concurrentiel, augmenter la stabilité des emplois et livrer plus tôt les navires dont nous avons besoin».

Le projet des navires de combat canadiens a pour but de remplacer les frégates et les destroyers vieillissants du Canada. Un maximum de 15 navires seront construits après l’achèvement des navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique au début des années 2020.

Donc, à l’été 2017, après l’évaluation des soumissions et l’attribution du contrat, Irving Shipbuilding Inc. commencera à collaborer avec le sous-traitant choisi dans le but de modifier le plan de conception des navires. Dès que les travaux de conception seront terminés, le gouvernement attribuera un contrat à Irving Shipbuilding Inc. pour la construction des navires. Les travaux de construction du premier navire de combat canadien devraient commencer au début des années 2020 pour une livraison aux environs de 2025.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». En Afghanistan, en Haïti, en Europe de l'est, dans l'Arctique, aux États-Unis, ou un peu partout au Canada, il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action.

Les commentaires sont fermés.