Retour des «attaques d’initiés»? Un soldat américain et un civil tué par un homme portant l’uniforme afghan

0
Un soldat allemand de l'OTAN monte la garde à Mazar-i-Sharif en Afghanistan le 26 avril 2016. (AFP/Archives/WAKIL KOHSAR)
Un soldat allemand de l’OTAN monte la garde à Mazar-i-Sharif en Afghanistan le 26 avril 2016. (AFP/Archives/WAKIL KOHSAR)

Un soldat américain de l’Opération RESOLUTE SUPPORT(RS) de l’OTAN en Afghanistan a été tué et cinq autres blessés, alors qu’un civil également américain a aussi perdu la vie mercredi lorsqu’un homme vêtu d’un uniforme militaire afghan a ouvert le feu à Kaboul, a annoncé le ministère de la Défense afghan, nouvelle confirmée par la mission de l’OTAN.

«Ce matin, un homme vêtu de l’uniforme de l’Armée nationale afghane a ouvert le feu sur des membres de Resolute Support près de la base militaire de Rishkhor, à Kaboul, faisant un mort et cinq blessés parmi eux », a indiqué aux médias Dawlat Waziri, porte-parole du ministère, ajoutant que l’assaillant avait été tué.

Un soldat américain et un civil américain sont morts à la suite de blessures subies aujourd’hui, a confirmé de son côté par voie de communiqué la mission de l’OTAN en Afghanistan.

« Chaque fois que nous perdons un membre de notre équipe, cela est profondément douloureuse», a déclaré pour sa part le général John W. Nicholson, commandant des forces américaines en Afghanistan – et de la mission RESOLUTE SUPPORT. «Nos sympathies vont aux familles, aux proches et aux unités de ceux qui sont impliqués dans cet incident »

S’adressant ensuite aux agresseurs, le général américain a déclaré « Pour ceux qui continuent à cibler les forces de la coalition, l’ANDSF, et des civils afghans, l’opération RESOLUTE SUPPORT et les forces américaines en Afghanistan vont continuer à poursuivre leur travail: entraîner, conseiller, et aider nos partenaires à créer un meilleur Afghanistan ».

Les deux personnes ont été tuées lors d’une attaque à proximité d’une base de la coalition par un agresseur inconnu, qui a été tué plus tard. Ils effectuaient des tâches dans le cadre de la mission de l’OTAN qui consiste à former, conseiller et aider les services de sécurité afghans.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’événement. Au moment d’écrire ces lignes,l’identité des personnes tuées ou blessées ne pouvait pas être révélée d’ici à ce que les proches soient avisés.

Après une véritable épidémie d' »attaques d’initiés » en 2012,ces attaques de l’intérieur commises par des hommes portant l’uniforme de l’armée afghane qui se retournaient contre leurs formateurs et mentors avaient chuté à la suite de mesures de protection supplémentaires prises par les forces internationales et en raison de leur retrait graduel d’Afghanistan.

Mais, en février de cette année, un policier afghan a été abattu par des soldats de l’Otan après qu’il leur a tiré dessus à Kaboul, et, en mai, deux soldats roumains de la force de l’Otan en Afghanistan ont été tués samedi par des hommes portant l’uniforme afghan dans le sud du pays, ont annoncé des responsables.

En outre, pendant ce temps, la province du Helmand, au Sud, est embourbée face aux talibans au point qu’aujourd’hui les trois quarts de son vaste territoire sont menacés de tomber aux mains des insurgés talibans.

L’Opération RESOLUTE SUPPORT compte plus de 12.000 hommes, dont près de 10.000 Américains chargés de former et d’entraîner leurs pairs afghans et de les appuyer dans leur lutte contre les talibans et le groupe état islamique, surtout présent dans l’Est du pays.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.