Un navire de la Flotte canadienne du Pacifique arrive à Hô-Chi-Minh-Ville

0
Le NCSM Vancouver arrive à Singapour le 11 octobre dans le cadre de l’exercice WESTPLOY 16 (Forces armées canadiennes)
Le NCSM Vancouver arrive à Singapour le 11 octobre dans le cadre de l’exercice WESTPLOY 16 (Forces armées canadiennes)

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Vancouver fait son arrivée aujourd’hui à Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam, pour mener une visite amicale dans le cadre de l’édition 2016 de l’exercice WESTPLOY.

WESTPLOY 2016 désigne le déploiement du NCSM Vancouver visant à établir des liens plus solides entre la Marine royale canadienne (MRC) et les marines des pays de l’Asie-Pacifique, tout en favorisant la paix et la sécurité dans la région.

Le NCSM Vancouver participe à une variété d’opportunités d’entraînement avec les marines étrangères afin de nouer et d’entretenir des relations de coopération essentielles pour assurer la protection des voies maritimes et la sécurité sur les océans de la planète.

Ce déploiement permettra au NCSM Vancouver, ainsi qu’à un hélicoptère CH-124 Sea King et un détachement aérien à bord, de mettre à l’essai et de perfectionner les capacités de combat des navires de guerre de la classe Halifax après les mises à niveau d’équipement effectuées dans le cadre du Projet de modernisation des navires de la classe Halifax/prolongation de la vie des frégates.

La mission du NCSM Vancouver souligne l’importance stratégique de la région de l’Asie-Pacifique, de l’accroissement de l’intérêt international dans cet endroit, et des possibilités uniques de démontrer l’interopérabilité avec nos marines partenaires.

Citation

« Pendant cette visite, le NCSM Vancouver poursuivra la discussion en cours entre le Canada et le Vietnam et entreprendra des activités de rayonnement visant à favoriser la bonne volonté entre les deux pays. Alors que le navire continue ses opérations dans le Pacifique, l’équipage favorisera l’établissement de liens et l’interopérabilité avec des pays comme l’Australie, Singapour et la Nouvelle-Zélande. Tout au long de l’édition 2016 de l’exercice WESTPLOY, ce navire servira d’excellent ambassadeur pour le Canada en mettant en valeur le professionnalisme du personnel de la Marine royale canadienne et en démontrant les capacités améliorées de nos navires de guerre modernisés de la classe Halifax, tout en offrant une formation réaliste et essentielle aux plus de 200 matelots à bord. »

Le commodore Jeff Zwick, commandant de la Flotte canadienne du Pacifique

En bref

Depuis son départ de son port d’attache à Esquimalt (Colombie-Britannique) en juin, le NSCM Vancouver a réalisé beaucoup d’opérations dans la région du Pacifique, y compris sa participation à RIMPAC et KAKADU.

KAKADU, qui a eu lieu du 12 au 24 septembre 2016, est un exercice biennal interarmées organisé par la Marine royale australienne et appuyé par l’Aviation royale australienne. Il a sollicité la participation de 20 pays : Australie, Brunei, Canada, États-Unis, Fidji, France, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, République de Corée, Singapour, Thaïlande, Timor-Leste, Tonga, Vietnam.

RIMPAC, qui s’est déroulé du 30 juin au 4 août dans les îles d’Hawaï et les environs et dans le sud de la Californie, est le plus vaste exercice maritime international du monde, qui, cette année, comprend la participation de 26 nations, plus de 40 navires et sous-marins, plus de 200 aéronefs et plus de 25 000 militaires.

Le Projet de modernisation des navires de la classe Halifax/prolongation de la vie des frégates donne lieu à des travaux de modernisation à la fine pointe qui permettra à la flotte canadienne de 12 frégates de la classe Halifax de faire face aux menaces du XXIe siècle. La modernisation de la flotte donne lieu à la mise en place d’un système de gestion de combat fourni par Lockheed Martin Canada, ainsi que d’une nouvelle capacité radar, d’un nouveau système de guerre électronique, en plus des mises à niveau des systèmes de communications et de missiles. Les frégates modernisées sont aussi dotées de nouveaux systèmes qui assurent un meilleur contrôle des dommages et des systèmes plus modernes de commande des machines et d’alimentation électrique.

La MRC demeure très active sur la scène mondiale en réalisant des opérations de sécurité maritime, comme l’interception de cargaisons de narcotiques dans les Caraïbes et les patrouilles de lutte contre le terrorisme dans la mer d’Oman. Les opérations CARIBBE, REASSURANCE et ARTEMIS sont des exemples de la manière dont nous protégeons les intérêts du Canada sur la scène internationale.

Les commentaires sont fermés.