Décès d’un ingénieur de combat à Edmonton

0
Pierre-Antoine L'Heureux. (AGMC/45eNord.ca)
Pierre-Antoine L’Heureux. (AGMC/45eNord.ca)

Le monde des ingénieurs de combat est en deuil. Le caporal Pierre-Antoine L’Heureux, membre de la force régulière au 1er Régiment du génie de combat, à Edmonton (Alberta), est décédé soudainement.

Dans un courriel envoyé à 45eNord.ca, le ministère de la Défense nationale indique «confirmer le décès du caporal Pierre-Antoine L’Heureux, du 1er Régiment du génie de combat, survenu le 22 octobre 2016».

Le militaire a été retrouvé sans vie, chez lui. La police d’Edmonton a confirmé à 45eNorc.ca avoir répondu à un appel quelques minutes avant 18h30 ce 22 octobre pour une mort subite (sudden death) dans le secteur de la 117 avenue et de la 125e rue à Edmonton. Comme le décès «n’est pas survenu sur la propriété du MDN ou pendant que le caporal L’Heureux était en service», c’est aussi le service de police d’Edmonton qui a ouvert une enquête sur cette mort dont on peut donc croire qu’elle ne semblait pas naturelle, enquête qui se poursuit toujours au moment d’écrire ses lignes.

«Par conséquent, il serait inapproprié de notre part de commenter l’enquête ou de divulguer d’autres renseignements à ce moment‑ci», ajoute pour sa part la déclaration du ministère de la Défense qui déplore évidemment le décès du militaire: «La perte d’un soldat est toujours dévastatrice pour la communauté militaire. Nous offrons nos condoléances à sa famille et à ses amis».

Le caporal L’Heureux est né le 27 décembre 1987 à Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec). Il s’est enrôlé dans les Forces Armées Canadiennes le 20 juillet 2010 par l’entremise du Centre de recrutement à Kingston, en Ontario et a terminé sa formation militaire de base à l’École de leadership et de recrutement des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu le 7 août 2010.

Au cours de sa carrière, il a complété son cours de génie de combat DP1 à l’École des Forces Canadiennes d`Ingénierie au Nouveau-Brunswick.

Il a, par la suite, été affecté au 1e Régiment du Génie de Combat le 26 juillet 2011, où il s’est joint au 13e Escadron Blindé en tant que membre de section. Au régiment, il a été fortement impliqué dans les activités régimentaires à travers de sa carrière. Il a relevé divers défis sous la forme de cours militaires tel que le cours de base de l’exploitant de montagne en Californie et le cours de combat rapproché à Wainwright (Alberta). Il a également complété son cours de DP2 le 25 septembre 2015. De plus, il a assisté au Centre de soutien aux familles du régiment avant d`être employé au sein de la troupe 2 de l’escadron 11. S’il n’a jamais été déployé lors d’une opération à l’étranger, il a revanche pris part à l’opération LENTUS dans le cadre de l’Unité d’intervention en cas d’incident qui a répondu aux inondations de Calgary au printemps/été 2013.

Il laisse en deuil sa mère Ghislaine, son père Richard et à deux frères plus jeunes, Mathieu et Alexandre.

Notez que la famille accueillera parents et amis au Complexe Funéraire LeSieur et Frère Ltée: 95, boul. Saint-Luc à Saint-Jean-sur-Richelieu, J2W 1E2, 450-359-0990, le samedi 5 novembre 2016 de 9h à 13h. Une célébration de la parole aura lieu le même jour à 14h, en la Chapelle de la Garnison Saint-Jean.

Ubique




Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». En Afghanistan, en Haïti, en Europe de l'est, dans l'Arctique, aux États-Unis, ou un peu partout au Canada, il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action.

Les commentaires sont fermés.