L’Armée canadienne: l’exercice STORMING BEAR pour atteindre un niveau de préparation élevé

0
Des soldats de la Compagnie Novembre du 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment mènent une attaque de compagnie dans le cadre de l’exercice STORMING BEAR, le 3 novembre 2016, à Petawawa (Ontario). (Caporal Kris Reeve/Forces armées canadiennes)
Des soldats de la Compagnie Novembre du 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment mènent une attaque de compagnie dans le cadre de l’exercice STORMING BEAR, le 3 novembre 2016, à Petawawa (Ontario). (Caporal Kris Reeve/Forces armées canadiennes)

Aujourd’hui, environ 1500 soldats appartenant à diverses unités du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC), basé à Petawawa (Ontario), ont terminé l’exercice STORMING BEAR.

Dirigé par la 4e Division du Canada, STORMING BEAR était le premier entraînement majeur du cycle des entraînements de l’Armée vers l’atteinte d’un niveau de préparation élevé pour le 2 GBMC. L’exercice s’est déroulé du 24 octobre au 21 novembre 2016.

Le chemin conduisant au niveau de préparation élevé est le régime de formation de premier plan de l’Armée canadienne qui prépare les soldats pour les déploiements nationaux ou expéditionnaires.

Tenu simultanément à Petawawa (Ontario) et à Gagetown (Nouveau-Brunswick), l’exercice STORMING BEAR a donné lieu à une série d’activités d’entraînement dynamiques de tir réel en terrains diversifiés. En participant à l’exercice STORMING BEAR, les Forces armées canadiennes améliorent leur niveau de préparation pour être en mesure d’accomplir leurs missions sur ordre du gouvernement du Canada.

« L’exercice STORMING BEAR a été un tremplin essentiel pour les soldats du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada sur le chemin conduisant au niveau de préparation élevé. En s’assurant que ces soldats peuvent se déplacer, communiquer et combattre dans un contexte interarmes complexe, on prouve leur polyvalence et on démontre qu’ils sont prêts, le moment venu, à être déployés au pays ou à l’étranger. », a déclaré le colonel Conrad Mialkowski, commandant, 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

En bref

Voici les unités participantes : les 1er, 2e et 3e Bataillons, The Royal Canadian Regiment; The Royal Canadian Dragoons; le 2e Régiment, Royal Canadian Horse Artillery; le 2e Régiment du génie de combat; le 2e Escadron des transmissions; le 2e Bataillon des services; le 450e Escadron tactique d’hélicoptères; la 2e Ambulance de campagne; le 408e Escadron tactique d’hélicoptère; et du personnel de soutien.

Les activités d’entraînement au tir réel interarmes mettaient en scène des groupements complexes de soldats à côté de véhicules blindés, appuyés par des tirs d’artillerie, par des hélicoptères CH-147 Chinook et CH-146 Griffon et d’autre personnel de soutien.

Les militaires du 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment, et de l’Escadron C, Royal Canadian Dragoons ont exécuté leur volet de l’exercice STORMING BEAR à Gagetown (Nouveau-Brunswick).

Les soldats du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada ont commencé leur entraînement menant vers un niveau de préparation élevé en juillet 2016. Le 2 GBMC deviendra la force opérationnelle à disponibilité élevée de l’Armée canadienne à l’été de 2017 et prendra la relève du 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada.

Les commentaires sont fermés.