Le 2e Bataillon R22eR est l’équipe gagnante de la Force régulière de la Concentration de patrouille 2016

0
La patrouille 64B, composée de membres du 2e Bataillon Royal 22e Régiment, s'est méritée la médaille d'or. (Caporal-chef Malcolm Byers/Services d'imagerie Wainwright)
L’équipe de patrouille 64B, formée des militaires du 2e Bataillon, Royal 22e Regiment, s’est méritée l’or et le titre de la meilleure équipe de la Force régulière lors de la Concentration de la patrouille canadienne 2016 qui s’est déroulée à la Garnison Wainwright du 18 au 27 novembre 2016. (Caporal-chef Malcolm Byers/Services d’imagerie Wainwright)

Alors que la quatrième édition annuelle de la Concentration de patrouille canadienne s’est conclue dimanche 27 novembre, l’équipe de patrouille de la Force régulière gagnante de l’édition 2016 de la Concentration de patrouille canadienne est le 2e Bataillon, Royal 22e Régiment.

Le 33e Groupe-brigade du Canada est quant à elle l’équipe de patrouille gagnante de la Force de réserve.

Les trois meilleures équipes de la Force régulière ont été le 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (1re place), le 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (2e place) et le 3e Bataillon, Royal Canadian Regiment (3e place).

Les trois meilleures équipes de la Première réserve ont été le 33e Groupe-brigade du Canada (1re place), les Calgary Highlanders (2e place) et le 32e Groupe-brigade du Canada (3e place).

Coordonnée par le Centre canadien d’entraînement aux manœuvres du secteur d’entraînement de Wainwright, la Concentration a été l’occasion pour les 24 équipes participantes de mettre à l’épreuve leurs habiletés en matière de patrouille.

Cette année, un plus grand nombre d’équipes ont réussi à décrocher une médaille, aussi bien dans la Première réserve que dans la Force régulière et, là aussi, le R22eR a été à l’honneur: la semaine dernière, les patrouilles du 1er et 2e Bataillon du Royal 22e Régiment (respectivement les patrouilles 64A et 64B) ont ainsi reçu la médaille d’or, tandis que les patrouilles du 3e Bataillon (patrouilles 64C et 65B) ont reçu l’argent, pour leurs accomplissements pendant la Concentration de patrouille canadienne.

L’équipe du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment a été la dernière équipe à se mériter l’or dans le cadre de la Concentration de patrouille canadienne, en 2013. Elle est la seule équipe régimentaire à avoir remporté l’or deux fois.

Les unités de la 2e Division du Canada sont vraiment à l’honneur cette année et, du côté de la Réserve, le 35 GBC a pour sa part gagné la médaille de bronze.

Les membres de l'équipe du 35 GBC ont gagné la médaille de bronze à la Concentration de patrouille 2016. (35 GBC)
Les membres de l’équipe du 35 GBC ont gagné la médaille de bronze à la Concentration de patrouille 2016. (35 GBC)
« Le sergent-major et moi-même tenons à féliciter tous les participants de cette année. La Concentration de patrouille canadienne est l’un des exercices de patrouille les plus difficiles du monde. Nous avons pu observer du courage, de l’excellent leadership, de la détermination, une bonne condition physique et des compétences militaires remarquables au sein de chaque équipe. Nous vous lançons maintenant le défi de retourner dans vos unités d’appartenance et d’utiliser cette expérience durement acquise pour aider vos collègues soldats à perfectionner leurs compétences. Bravo à toutes les équipes, vous pouvez être très fiers de ce que vous avez accompli. », a déclaré le colonel Peter Scott, commandant du Centre canadien d’entraînement aux manœuvres.

Le commandant de l’Armée canadienne ou son représentant remettra officiellement un fanion aux équipes gagnantes de la Force régulière et de la Réserve. Ces équipes ont gagné le droit d’exposer le fanion dans le secteur de leur unité jusqu’à la prochaine édition de la Concentration de patrouille canadienne.

Deux équipes représentant les forces terrestres du Royaume-Uni ont également participé à l’entraînement de cette année.

La Concentration de patrouille canadienne est de l,avis de plusieurs l’un des entraînements les plus exigeants physiquement et mentalement dans l’Armée canadienne.

Les équipes de huit membres ont été tactiquement insérées dans un territoire ennemi simulé, où elles devaient mener des patrouilles sur près de 35 kilomètres et rapporter les activités ennemies, tout en évitant d’être détectées.

Le Centre canadien d’entraînement aux manœuvres joue un rôle essentiel en matière de formation pour les unités à niveau de préparation élevé de l’Armée canadienne. C’est cette institution qui conçoit et organise chaque année la Concentration de patrouille canadienne depuis son lancement, en 2013. Cet exercice met à l’épreuve la résistance, la force mentale, le leadership au niveau de la section et les compétences de base des soldats dans le cadre de scénarios d’entraînement complexes.

Les commentaires sont fermés.