France et Canada rendent hommage à ceux qui ont servi lors de la Première Guerre mondiale

0
Le Caribou du Mémorial terre-neuvien de Beaumont-Hamel, en France (Archives/DVA)
Le Caribou du Mémorial terre-neuvien de Beaumont-Hamel, en France (Archives/DVA)

Le 5 novembre, Monsieur Pierre Guimond, ministre-conseiller en Affaires politiques, Ambassade du Canada en France, s’est joint à des citoyens canadiens et français et à des représentants officiels aujourd’hui pour une cérémonie commémorative au Mémorial terre-neuvien de Beaumont-Hamel. M. Guimond était accompagné à cette activité par madame Odile Bureau, sous-préfète de Péronne, qui représentait la République française, puis le lendemain, le 6, ce fut une cérémonie commémorative au Mémorial national du Canada à Vimy. où le ministre-conseiller était accompagné à cette activité par madame Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais et représentante de la République française..

« Le Mémorial terre-neuvien de Beaumont-Hamel constitue un vibrant hommage aux milliers de jeunes Terre-Neuviens courageux qui ont répondu à l’appel pour servir le Canada avec abnégation il y a un siècle. Aujourd’hui, nous rendons hommage à tous ceux et celles qui ont servi le pays pour nous, et nous nous souvenons solennellement des énormes sacrifices et pertes de vie pour la défense de nos valeurs communes. », a déclaré le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Kent Hehr.

« Le Mémorial terre-neuvien à Beaumont-Hamel nous rappelle notre devoir de perpétuer le souvenir. Avec son regard défiant fixé droit devant, le noble caribou monte la garde en permanence en mémoire des milliers de valeureux Terre-Neuviens qui ont servi ici et tout au long de la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, nous honorons leur mémoire et nous rendons hommage à tous ceux et celles qui ont servi et qui continuent à servir le pays pour défendre les libertés que nous chérissons aujourd’hui. », a pour sa part déclaré le ministre-conseiller en Affaires politiques, Ambassade du Canada en France, Pierre Guimond.

Le Mémorial national du Canada à Vimy (Photo: Archives/ACC)
Le Mémorial national du Canada à Vimy (Photo: Archives/ACC)

À Vimy, de nombreuses personnes ont assisté à la cérémonie cette année, qui a réuni des dignitaires locaux, des membres des Forces armées canadiennes, des anciens combattants canadiens et français, des représentants de la Légion royale canadienne, ainsi que des élèves canadiens. La cérémonie émouvante célébrait le service et les sacrifices consentis par les Canadiens en uniforme afin de protéger et de promouvoir nos valeurs communes.

« La bataille de la crête de Vimy a été un moment déterminant pour le Canada. Aujourd’hui, près de 100 ans plus tard, nous soulignons le courage déployé sur le champ de bataille, nous honorons le sacrifice représenté par les noms gravés à la base du monument commémoratif à Vimy et nous remercions les hommes et les femmes en uniforme qui ont servi notre pays avec courage et qui continuent de le faire. Nous attendons avec intérêt le mois d’avril 2017 lorsque nous soulignerons le 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy et honorerons ceux qui ont servi avec courage pendant la Première Guerre mondiale. », a déclaré le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Kent Hehr.

« Nulle part ailleurs dans le monde peut-on ressentir autant l’ampleur du service et du sacrifice des Canadiens qu’au Monument commémoratif de guerre du Canada. Presque 100 ans après que les canons se sont tus, il demeure un puissant symbole du souvenir et rappelle aux citoyens du Canada et de la France le prix très élevé qu’il a fallu payer pour les libertés dont nous jouissons aujourd’hui. », a quant à lui déclaré le ministre-conseiller en Affaires politiques, Ambassade du Canada en France, Pierre Guimond,

Faits en bref

Bataille de la Somme

La bataille de la Somme, durant la Première Guerre mondiale, a commencé le 1er juillet 1916 dans le Nord de la France, lorsque des vagues de soldats alliés sortirent de leurs tranchées pour monter à l’assaut des lignes allemandes sous le feu nourri de l’ennemi.

Les braves soldats du Newfoundland Regiment qui prirent part au combat près de Beaumont Hamel subirent des pertes particulièrement lourdes : seuls 68 des 800 hommes engagés dans le combat purent répondre à l’appel le lendemain.

Le jour du Souvenir fut célébré pour la première fois en 1919 partout dans le Commonwealth britannique. Appelée à l’origine «jour de l’Armistice < », cette journée visait à commémorer la convention d’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale, le lundi 11 novembre 1918 à 11 h : la onzième heure du onzième jour du onzième mois.

Le 1er juillet 2016 a marqué le 100e anniversaire des batailles de la Somme et de Beaumont-Hamel.

Crête de Vimy

Situé au sommet de la crête de Vimy, où s’est déroulée une bataille charnière pour le Canada lors de la Première Guerre mondiale, le majestueux Mémorial national du Canada à Vimy est un hommage aux plus de 60 000 Canadiens qui sont morts en France.

Le jour du Souvenir fut célébré pour la première fois en 1919 partout dans le Commonwealth britannique. Appelée à l’origine « jour de l’Armistice », cette journée visait à commémorer la convention d’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale, le lundi 11 novembre 1918 à 11 h : la onzième heure du onzième jour du onzième mois.

En 2017, le gouvernement du Canada marquera le centenaire de la bataille de la crête de Vimy et l’inauguration d’un nouveau Centre d’accueil et d’éducation au Mémorial national du Canada à Vimy. Grâce à des cérémonies et à des activités spéciales, au Canada et à l’étranger, la population canadienne n’oubliera jamais le rôle extraordinaire de notre pays dans les victoires des Alliés.

Dans un monde où les médias sociaux nous rejoignent, le gouvernement du Canada invite les Canadiens à participer à notre hommage par des gestes de commémoration d’ici le 11 novembre. Ajoutez le mot-clic #Nelesoubliezpas à vos publications pour montrer que le Canada se souvient.

Les commentaires sont fermés.