La lieutenant-général Whitecross assume dès maintenant le commandement du Collège de défense de l’OTAN

0

La lieutenant-général Christine Whitecross, qui ne devait pas prendre le commandement du Collège de défense de l’OTAN à Rome avant l’été 2017, prend finalement dès maintenant la relève du major-général Janusz Bojarski de l’Aviation polonaise, qui a été démis de ses fonctions.

Le major-général Janusz Bojarski a rendu son commandement aujourd’hui alors qu’il est rappelé dans son pays où il doit rendre des comptes à la police militaire polonaise suite à des « irrégularités », a-t-on pu apprendre du ministère de la Défense de la Pologne.

La cérémonie de passation de commandement, présidée par le président du Comité militaire de l’OTAN, le général Petr Pavel, a donc eu lieu aujourd’hui en présence des Ambassadeurs de Pologne et du Canada. La nation hôte était représentée par le chef de la Défense italien, le général Claudio Graziano, ainsi que par les chefs des différents services italiens.

En tant que représentant militaire canadien auprès de l’OTAN, le lieutenant-général Marquis Hainse a également assisté à la cérémonie.

Le général Pavel, après avoir exprimé sa gratitude pour le leadership du général Bojarski au Collège et sa contribution à l’Alliance, a souhaité à la lieutenant-général Whitecross « tous les succès pour sa nouvelle et difficile tâche ».

La lieutenant-général Christine Whitecross, qui prend le commandement de cette institution renommée dans ces circonstances inusitées, continuera toutefois d’assumer à Ottawa le commandement du personnel militaire. Elle cumulera les deux postes jusqu’à ce que les Forces armées canadiennes lui trouvent un remplaçant adéquat d’ici à l’été 2017. Deux chapeaux et des traversées transatlantiques en perspectives, mais elle pourra se fier à Rome au commandant en second qu’elle aura elle même choisi.

Cette prise de commandement précipitée ne devrait cependant pas faire de l’ombre à l’importance de l’accession de la militaire canadienne à ce poste prestigieux, elle qui avait déjà été nommée bien avant cette histoire.

La nomination de la lieutenant-général Whitecross à ce poste de premier plan de l’OTAN représente en effet une importante réussite pour elle, pour les Forces armées canadiennes et pour le Canada. Elle est la troisième Canadienne et la première femme à assumer le commandement dans les 65 ans d’histoire du Collège de l’OTAN.

« En cette capacité, la lieutenant-générale Whitecross peut continuer sa passion de faire de la collectivité de la défense un milieu plus respectueux et inclusif », souligne le communiqué de la Défense qui annonce cette nouvelle.

Un concert d’éloges a salué au Canada la prise de commandement du Collège de l’OTAN par la lieutenant-général Whitecross.

Elle a reçu aujourd’hui les félicitations du premier ministre Justin Trudeau, du ministre de la Défense, Harjit Sajjan, du Chef d’état-major de la Défense, le Général Jonathan Vance, et de l’ambassadeur du Canada et représentant permanent à l’OTAN, Kerry Buck.

« Sa nomination à ce poste prestigieux témoigne de son sens du leadership, de son professionnalisme et de la qualité de sa formation. Il s’agit d’un honneur qui reflète également une très bonne image des Forces armées canadiennes et de l’ensemble de notre pays. Au cours de sa carrière, le lieutenant-général Whitecross a servi de modèle et a été une voix forte en faveur du leadership des femmes et de l’égalité des sexes au sein des forces militaires », a déclaré le premier ministre.

« Elle aura un impact direct et positif sur les représentants et les officiers supérieurs de l’Alliance et des nations partenaires pour traiter les questions de sécurité et de défense mondiales d’aujourd’hui et de demain. Nous sommes sûrs que le Collège s’épanouira sous la direction professionnelle et compétente de sa nouvelle commandante canadienne. », a déclaré pour sa part le ministre de la Défense

« Je sais qu’avec ses compétences exceptionnelles, elle réalisera un travail fantastique dans ce prestigieux poste. Elle nous manquera ici à Ottawa, et nous continuerons son travail remarquable! », a renchéri le Chef d’état-major de la Défense, alors que l’ambassadeur du Canada et représentant permanent à l’OTAN n’hésitait pas à affirmer que « L’Alliance de l’OTAN sera plus forte après la nomination de cette Canadienne extraordinaire. Le lieutenant-général Whitecross a fait preuve tout au long de sa carrière de ses compétences de leadership exemplaire, et le Collège de la défense de l’OTAN sera le prochain à en profiter. »

Recevant ces hommages avec humilité, la lieutenant-général Christine Whitecross, a déclaré quant à elle que c’était un honneur pour elle d’assumer le commandement du Collège de la défense de l’OTAN. « En tant que troisième Canadienne à diriger cette institution depuis son établissement, j’accueille cette occasion de représenter le Canada et les Forces armées canadiennes à l’étranger et j’attends avec impatience les défis et les possibilités qui accompagnent mes nouvelles responsabilités. ».

Au cours de son discours à la cérémonie à Rome, elle s’est déclarée à la fois honorée et humble d’accepter le nouveau poste et les responsabilités qu’il implique, attendant avec impatience de travailler au Collège pour les trois prochaines années, portant l’héritage de Major-général Bojarski qu’elle n’a pas manquer de saluer.

Établi en 1951, le Collège de Défense de l’OTAN favorise la réflexion stratégique concernant des questions politico-militaires, et prépare des officiers sélectionnés et des représentants à des postes au sein de l’OTAN. Dans son nouveau rôle, le lieutenant-général Whitecross aura l’occasion unique de représenter le Canada et les Forces armées canadiennes à l’étranger. Celui-ci reflète le rôle important et respecté du Canada à l’OTAN.

Le Collège de défense de l’OTAN est reconnu pour sa formation d’officiers supérieurs des 28 nations alliées en ce qui concerne la planification stratégique pour des opérations multinationales, comme celles entreprises par l’OTAN. Les officiers apprennent des leçons précieuses et des compétences essentielles en planification multinationale, établissement de consensus et résolution de problèmes aux niveaux stratégiques. Dans ce contexte, les officiers canadiens sont grandement respectés et demandés. Ils arrivent au milieu d’instruction avec de l’expérience sur le terrain après leur participation à des opérations de l’OTAN. La volonté du Canada à contribuer à l’OTAN fait preuve de notre engagement inébranlable envers l’Alliance.

Le commandant du Collège de défense de l’OTAN est responsable d’élaborer le rôle du Collège comme centre d’instruction, d’études et de recherches concernant des enjeux transatlantiques. La personne occupant ce poste est aussi responsable envers le Comité militaire, qui est la source première de conseils militaires aux groupes de décideurs civils de l’OTAN.

Les anciens commandants canadiens étaient le lieutenant-général Richard Evraire, entre 1993 et 1996, et le vice-amiral John O’Brien, entre 1970 et 1973.

En entrevue à 45eNord.ca en septembre dernier, la lieutenant-général Whitecross avait indiqué que bien logiquement la place des femmes dans les forces armées, l’élimination des inconduites et la diversité seront en tête de liste de ses priorités au Collège de Défense. Elle souhaite ainsi que les futurs leaders des différentes armées participantes à l’OTAN soient mieux informés, mieux éduqués sur ces questions.

Depuis juin 2015, Christine Whitecross occupe le poste de commandant du Commandement du personnel militaire, l’organisation des Forces armées canadiennes responsable de la gestion du personnel, y compris la formation et l’instruction.

La lieutenant-général Whitecross a aussi été nommée ce mois-ci l’une des 100 femmes canadiennes les plus influentes par le Réseau des femmes exécutives.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.