Le ministre Sajjan réaffirme en Afrique de l’Ouest son engagement pour le maintien de la paix

0
Le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan a conclu sa deuxième visite en Afrique en moins de six mois en a réaffirmant "l’engagement du Canada envers les opérations de paix. Ici, au Sénégal le 8 novembre 2016 en compagnie du premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne (à gauche).(Twitter/‏@HarjitSajjan)
Le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan a conclu sa deuxième visite en Afrique en moins de six mois en a réaffirmant « l’engagement du Canada envers les opérations de paix. Ici, au Sénégal le 8 novembre 2016 en compagnie du premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne (à gauche).(Twitter/‏@HarjitSajjan)

Le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan a conclu sa deuxième visite en Afrique en moins de six mois en a réaffirmant « l’engagement du Canada envers le multilatéralisme et l’engagement renouvelé envers les opérations de paix » pendant une visite au Mali et au Sénégal.

Déjà, en août, le ministre de la Défense avait effectué une visite en Éthiopie, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie et en RDC, accompagnées du lieutenant-général (à la retraite) Roméo Dallaire, de la juge Louise Arbour et de l’ambassadeur du Canada aux Nations Unies Marc-André Blanchard, au cours de laquelle il a rencontré des partenaires africains dans le but de recueillir des renseignements qui orienteront la participation continue du Canada aux opérations de paix.

«Alors que le Canada continue d’évaluer comment nous pouvons apporter la contribution ayant le meilleur impact sur la paix et la sécurité mondiales, nous continuons aussi à étudier de près la situation liée à la sécurité en Afrique. Ces visites, et celles de mes collègues de cabinet sont essentielles pour nous fournir l’information dont nous avons besoin à propos de la région et des enjeux concernant la paix et la sécurité.», a déclaré le ministre,

Au cours du dernier voyage commencé le 5 novembre et qui s’est achevé hier, 8 novembre, le ministre Sajjan a rencontré le président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta et le président sénégalais Macky Sall, ainsi que plusieurs ministres des deux pays, de hauts représentants du gouvernement, des ambassadeurs étrangers et des représentants des Nations Unies.

« Le Canada attache une grande valeur à la riche et solide relation dont il jouit avec ses partenaires africains, et il reconnaît l’importance d’une voix forte africaine pour aborder la paix et la sécurité globales, surtout dans le contexte des enjeux en matière de sécurité dont fait face le continent », déclare le ministère canadien de la Défense dans le communiqué faisant le bilan de ce voyage.

Le ministre Sajjan a également à cette occasion fait avancer la relation de défense du Canada avec le Mali et le Sénégal et a discuté des manières que le Canada peut contribuer à la paix et la stabilité dans la région.

La visite du ministre Sajjan fait également suite aux discussions qui ont eu lieu au mois d’août, pendant la visite du ministre en Afrique de l’Est et en Afrique centrale, et pendant sa visite récente au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York, au mois d’octobre.

Le gouvernement du Canada a déjà annoncé un engagement comprenant jusqu’à 600 militaires des Forces armées canadiennes qui seront envoyés pour appuyer des missions de maintien de la paix de l’ONU. Le Canada prévoit fournir du soutien à toute la gamme des activités dans le cadre des opérations de maintien de la paix de l’ONU, y compris la participation directe dans les missions de maintien de la paix, la formation et l’aide concernant la prévention du conflit et les activités de consolidation de la paix, et de l’aide au développement.

La situation en Afrique est parfois très volatile, comme au Mali où un Casque Bleu togolais a été tué et sept blessés dans l’attaque dimanche d’un convoi de la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (Minusma), dans le centre du pays, mais, tout en précisant bien que le Canada «veut prendre son temps» pour décider quel pays il doit soutenir, le ministre sajjan a déclaré lors de sa visite au Mali qu’il n’était pas opposé au risque inhérent à ce genre de mission :«On est très conscient que c’est un risque. Les forces canadiennes sont très bien entraînées pour gérer les risques».

Outre le Mali et du Sénégal, la République centrafricaine, le Soudan du Sud et la République démocratique du Congo sont encore eux aussi sur la liste des pays africains où des contingents canadiens pourraient se déployer.

Par ailleurs, de plus en plus présent en Afrique, le Canada fait aussi la promotion de la paix et de la stabilité au Nigéria.

Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, est actuellement en visite au Nigéria, au Kenya et en Éthiopie, où il rencontre de hauts fonctionnaires du gouvernement et s’efforce de renforcer les relations bilatérales entre le Canada et les pays d’Afrique.

En septembre dernier, Marie Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie, avait également effectué des visites au Mali, au Sénégal et au Burkina Faso au cours desquelles elle a affirmé la volonté d’engagement politique du Canada sur le continent auprès de ses partenaires ouest-africains.

Le déroulement de la visite au Mali et au Sénégal

Mali

Le 6 novembre, le ministre Sajjan a rencontré le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, puis son homologue Abdoulaye Idrissa Maiga, le ministre de la Défenstion nationale et des Anciens combattants, Salif Traoré, le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, et le major-général Didier Dacko, le chef d’état-major de la Défense. Le ministre Sajjan a aussi assisté à une réception en soirée avec des ambassadeurs de plusieurs pays qui envoient des troupes aux opérations de soutien de la paix. Pendant cette réception, il a aussi rencontré les chefs des missions de formation et de renforcement des capacités à l’étranger au Mali de l’UE, et des représentants de l’Opération Barkhane, une opération française de lutte contre le terrorisme.

Le 7 novembre, le ministre Sajjan a tenu des réunions avec des représentants de la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), et a participé à un dîner de travail avec des représentants d’organisations non gouvernementales de partenaires clés des programmes de développement canadiens.

Sénégal

La journée s’est continuée au Sénégal, où le ministre Sajjan a rencontré le président du pays, Macky Sall, le premier ministre Modibo Keita, le ministre de la Défense, Augustin Tine, et le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo. Il a aussi participé à une réception à bord d’un navire de la Marine française pour souligner le 100e anniversaire de la bataille de Verdun et rencontré les ambassadeurs du Canada, de la France, des États-Unis et de l’ONU. Le ministre a conclu sa visite en assistant à une rencontre avec des universitaires de groupes de réflexion éminents.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.