Les nouvelles installations pour les nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille inaugurées à Valcartier

0

C’est en soulignant à grands traits que les nouvelles installations pour les nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille ont été terminées à l’avance que le ministère de la Défense a annoncé leur inauguration aujourd’hui à la base de soutien Valcartier.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à fournir aux femmes et aux hommes des Forces armées canadiennes le soutien dont ils ont besoin, y compris des installations de travail et d’instruction sécuritaires et modernes. Aujourd’hui, à la Base de soutien de la 2e Division du Canada Valcartier, François-Philippe Champagne, secrétaire parlementaire du ministre des Finances et député de Saint-Maurice—Champlain, a tenu, au nom d’Harjit Sajjan, ministre de la Défense, une cérémonie d’inauguration dans les nouvelles installations destinées aux nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille (VBTP) de l’Armée canadienne », annonce avec une satisfaction non dissimulée le communiqué de la Défense.

Ces installations, terminées trois mois à l’avance, accueilleront 129 nouveaux VBTP, fourniront des baies de maintenance et de l’espace de nettoyage pour les véhicules et leur équipement, et des salles d’instruction pour les sept unités à la base.

Ce projet d’infrastructure à Valcartier a débuté en 2013 et c’est la première installation de VBTP achevée. Le coût total du projet s’élève à 36,2 millions de dollars, incluant l’étude, la conception, la construction, l’administration et les taxes.

La conception et la construction respectent les critères de la cote Argent de la certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) et s’efforce d’intégrer les concepts de bâtiment écologique, souligne également le ministère de la Défense.

De nouvelles installations pour VBTP sont aussi en construction à Gagetown (Nouveau‑Brunswick), à Petawawa (Ontario) et à Edmonton (Alberta). Les installations existantes à Shilo (Manitoba), à Meaford (Ontario) devront quant à elles être rénovées ou agrandies.

Les nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille

Le 12e RBC recevait le 15 novembre 2016 à Valcartier les premiers véhicules blindés tactiques de patrouille (VBTP) de la 2e Division du Canada  livrés par la compagnie Textron. (12e RBC)
Le 12e RBC recevait le 15 novembre 2016 à Valcartier les premiers véhicules blindés tactiques de patrouille (VBTP) de la 2e Division du Canada livrés par la compagnie Textron. (12e RBC)

La livraison des VBTP a commencé à la mi‑novembre 2016 et les 129 véhicules devraient tous avoir été livrés à Valcartier d’ici février 2017, précise la Défense nationale.

Ces véhicules serviront à une variété de tâches sur le champ de bataille, notamment la reconnaissance et la surveillance, la sécurité, le commandement et contrôle, ainsi que le transport de marchandises et de personnel armé.

Le VBTP remplace le véhicule de patrouille blindé (RG-31) et une partie de la flotte de véhicules de reconnaissance Coyote (VBL 2), et complètera la flotte de véhicules utilitaires légers à roues (G-Wagon).

Le VBTP offre un très haut niveau de protection à l’équipage, tout en conservant une grande mobilité.

Le véhicule blindé tactique de patrouille (VBTP) est un véhicule de combat à roues pouvant être affecté à divers rôles sur le champ de bataille, comme la reconnaissance et la surveillance, la sécurité, le commandement et contrôle, le transport de marchandises et le transport blindé de personnel et d’équipement. 

Le VBTP offre un très haut niveau de protection à l’équipage, tout en conservant une grande mobilité. Il est conçu pour circuler sur un terrain accidenté, ce qui fournit une capacité tout terrain aux troupes et une plus grande souplesse dans le choix d’itinéraires.

Le VBTP remplace le véhicule de patrouille blindé (RG-31) et une partie de la flotte de véhicules de reconnaissance Coyote (VBL 2), et complètera la flotte de véhicules utilitaires légers à roues (G-Wagon).

Il existe deux versions du véhicule: une pour la reconnaissance et l’autre pour l’utilisation générale. La version «véhicule de reconnaissance», qui remplace une partie de la flotte de véhicules de reconnaissance Coyote, comprend un équipage de trois personnes et deux sièges pour transporter deux soldats additionnels avec leur équipement. La version « véhicule utilitaire général » comprend un équipage de trois personnes et trois sièges pour transporter trois soldats additionnels avec leur équipement. Les deux véhicules sont équipés d’un poste de tir télécommandé.

Le 8 juin 2012, le gouvernement du Canada a annoncé l’attribution de deux contrats par voie concurrentielle à Textron Systems Canada Inc., d’Ottawa (Ontario), pour l’acquisition et le soutien à long terme connexe de 500 VBTP pour l’Armée canadienne. Le contrat d’acquisition, évalué à 603,3 millions de dollars (TPS et TVH exclues), comprend la configuration du véhicule et l’équipement connexe. Le contrat de soutien, évalué à 105,4 millions de dollars (TPS et TVH exclues), comprend les tâches nécessaires pour établir et fournir le soutien à long terme du parc de véhicules pendant cinq ans après la livraison du dernier véhicule.

La livraison des VBTP à l’Armée canadienne a commencé en août 2016 à la Base des Forces canadiennes (BFC) Gagetown. Les derniers véhicules seront livrés au début 2018. Ces véhicules sont déployés aux BFC Gagetown, Valcartier, Petawawa, Borden, Montréal, Edmonton, Shilo, Wainwright et Meaford.

La Politique des retombées industrielles et régionales du gouvernement du Canada s’applique à cette acquisition, ce qui signifie que l’entreprise retenue doit générer, au Canada, des retombées économiques d’une valeur équivalant à celle du contrat.

« En tant qu’ancien réserviste des Forces armées canadiennes, je suis certain que nos femmes et nos hommes en uniforme bénéficieront directement de ces nouvelles installations puisque non seulement elles renforceront leur capacité d’accomplir leurs tâches quotidiennes de manière sécuritaire et efficace, mais permettront de maintenir de l’équipement de grande valeur. « , a déclaré le ministre de la Défense, Harjit Sajjan.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir les femmes et les hommes des Forces armées canadiennes. La construction de ces installations s’est traduite par des retombées pour les entreprises locales et la création d’emplois pour les membres de notre collectivité. « , a pour sa par déclaré le secrétaire parlementaire du ministre des Finances et député de Saint-Maurice—Champlain, François-Philippe Champagne, qui représentait le ministre aujourd’hui à l’inauguration des nouvelles installations à Valcartier.

Les commentaires sont fermés.