Opération IMPACT: un militaire canadien meurt lors de son déploiement au Moyen-Orient

0
Le major Scott Foote était officier de logistique au Quartier général de la 1re Division du Canada et travaillait en Jordanie à titre d’officier de liaison auprès du bureau de l’attaché de défense du Canada. (MDN)
Le major Scott Foote était officier de logistique au Quartier général de la 1re Division du Canada et travaillait en Jordanie à titre d’officier de liaison auprès du bureau de l’attaché de défense du Canada. (MDN)

Un mois avant son retour au Canada pour passer les fêtes avec les siens, un membre des Forces armées canadiennes, le major Scott Foote, est mort aujourd’hui dans des circonstances non liées au combat à Amman, en Jordanie, annonce le Ministère de la Défense nationale.
—-
Mise à jour au 21/11/2016 à 15h59

—-

Né en mai 1966, le militaire de 50 ans marié et père d’un enfant adulte, a été trouvé inconscient dans un gymnase militaire, en Jordanie, alors qu’il était déployé dans le cadre de l’Opération IMPACT.

Son décès a été constaté après que les efforts de réanimation se sont avérés vains, dit le communiqué de la Défense qui précise que, « comme pour n’importe quel décès d’un membre des Forces armées canadiennes, une enquête sur les circonstances entourant la mort du major Foote est en cours à l’heure actuelle. ».

« Nos pensées accompagnent la famille et les amis de notre camarade disparu en cette période difficile. Les Forces armées canadiennes soutiendront les proches du major Foote et leur fourniront de l’aide. Son sacrifice ne sombrera pas dans l’oubli tandis que nous poursuivons notre mission en Jordanie », déclarent les Forces armées canadiennes.

Le major Scott Foote était officier de logistique au Quartier général de la 1ère Division du Canada, basé à la Base des Forces canadiennes Kingston. Arrivé en Jordanie en septembre, il y travaillait à titre d’officier de liaison auprès du bureau de l’attaché de défense du Canada et faisait partie de l’équipe canadienne d’évaluation de la formation à l’appui des efforts de renforcement des capacités des partenaires dans le cadre de l’Op IMPACT.

Le major Foote travaillait avec des intervenants en matière de défense jordaniens et canadiens pour favoriser les occasions permettant aux Forces armées canadiennes d’accroître les capacités des forces armées jordaniennes. « Son travail a contribué à jeter les fondements de la réussite à long terme de nos partenaires jordaniens en habilitant leurs forces de sécurité à accroître la sécurité et la stabilité dans la région », précise le communiqué de la Défense.

« Nous avons perdu un membre de notre équipe de mission aujourd’hui, et une famille canadienne a perdu un être cher au service du Canada. Le major Scott Foote était un officier dévoué, et son décès affligera ses confrères d’armes tout autant que sa famille et ses amis. C’est avec le cœur lourd, mais une détermination inébranlable que nous poursuivrons notre mission. Nous ne l’oublierons pas », a déclaré le contre-amiral Bob Auchterlonie, commandant intérimaire du Commandement des opérations interarmées du Canada

Le major Foote est le deuxième militaire que perdent les Forces armées canadiennes au Moyen-Orient dans le cadre de l’opération IMPACT. En mars 2015, le sergent Andrew Joseph Doiron, du Régiment d’opérations spéciales du Canada, de la base de Petawawa, en Ontario, a été tué au combat, après avoir été atteint par un tir ami au moment où lui et d’autres membres des Forces d’opérations spéciales ont été pris pour cible par erreur par les forces de sécurité kurdes à la suite de leur retour à un poste d’observation derrière les lignes de front.

Trois autres membres des Forces armées avaient été blessés lors de l’incident.




Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.