En 10 ans, l’opération CARIBBE a saisi des dizaines de tonnes métriques de cocaïne et de marijuana

0
Op CARIBBE: les NCSM Saskatoon et Edmonton participent à de nouvelles saisies de cocaïne
En 10 ans, l’opération CARIBBE a saisi des dizaines de tonnes métriques de cocaïne et de marijuana.

Ce weekend, les Forces armées canadiennes soulignent la 10e année d’existence de l’opération CARIBBE. Depuis 2006, la Marine royale canadienne et l’Aviation royale canadienne ont été reconnues pour avoir participé à l’interception ou à la saisie de plus de 66 tonnes métriques de cocaïne et d’un peu moins de 4 tonnes métriques de marijuana.

L’opération CARIBBE est la contribution du Canada à l’opération MARTILLO, une opération multinationale dirigée par la « U.S. Joint Interagency Task Force South » à laquelle participent plusieurs pays occidentaux dans l’objectif de prévenir le trafic illicite dans la mer des Caraïbes, dans l’est de l’océan Pacifique et au large des côtes de l’Amérique centrale.

En 2016 uniquement, note le communiqué de la Défense qui souligne le 10e anniversaire de l’opération, les ressources et le personnel des Forces armées canadienne ont contribué directement à l’interception ou à la saisie d’environ 5 750 kg de cocaïne et de 1 520 kg de marijuana.

« Pendant les 11 ans où j’ai été policier, j’ai été directement témoin du tort causé par le crime organisé et le trafic de drogues au sein de nos communautés. Toute perturbation dans l’acheminement des drogues illicites au large des côtes de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud se traduit par une perte pour les groupes criminels qui ont l’intention de faire entrer la drogue en Amérique du Nord », déclare à ce propos le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan. « Plus important encore, cela signifie que moins de drogue se rend dans les rues canadiennes. Au nom des citoyens du Canada, je remercie tous les militaires des Forces armées canadiennes et des forces alliées qui ont participé à l’opération CARIBBE au cours des 10 dernières années pour leurs efforts et parce qu’ils ont réussi à empêcher ces 66 000 kilos de drogue de parvenir jusque dans nos rues ».

« Je félicite tous les militaires des Forces armées canadiennes qui ont été déployé dans le cadre de l’opération CARIBBE et ont contribué au succès de l’opération au cours des 10 dernières années. Leurs efforts ont permis de réduire la quantité de drogues illicites qui entre en territoire nord-américain. Ces militaires et les membres de leur famille méritent toute notre gratitude pour avoir consenti à plusieurs sacrifices et à se mettre en danger pour rendre nos foyers et l’Occident plus sécuritaires. », a déclaré pour sa part le lieutenant-général Stephen Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada.

« Les Forces armées canadiennes sont un solide partenaire dans le cadre de nos opérations visant à stopper le trafic de drogues. Cette année, et au cours de la dernière décennie, les équipes d’application de la loi de notre garde côtière se sont parfaitement intégrées aux équipages de la Marine royale canadienne pour effectuer des patrouilles, dans des conditions souvent pénibles, dans les zones de transit pour le trafic de drogues », a quant à lui souligné le contre-amiral Todd Sokalzuk, commandant du « U.S. Coast Guard’s 11th District – Eastern Pacific Region ». « Ensemble, ils ont réussi à saisir des tonnes de cocaïne et à arrêter de nombreux trafiquants présumés. Je suis extrêmement fier des équipages de première ligne qui ont empêché des groupes criminels transnationaux qui s’adonnent à la contrebande de récolter des milliards de dollars en ressource et qui ont peut-être contribué à réduire le nombre de décès liés à la consommation de cocaïne rapportés chaque année. »

Depuis octobre 2016, les Forces armées canadiennes ont mis à contribution trois navires de défense côtière de classe Kingston dans le cadre de l’opération CARIBBE, soit les NCSM Kingston, Brandon et Edmonton. Les deux derniers seront de retour à leur port d’attache d’Esquimalt (Colombie-Britannique), à la mi-décembre alors que le premier était de retour aujourd’hui, 9 décembre, à Halifax.

Un avion de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora a aussi pris part à l’opération.

Entre février et avril 2016, les NCSM Moncton, Summerside, Edmonton et Saskatoon ont aussi été déployés dans le cadre de l’opération CARIBBE.

Au cours des 10 ans de l’opération CARIBBE, depuis 2006, la Marine royale canadiennes a déployé des navires et des sous-marins à 63 reprises et a navigué pendant l’équivalent de 1 881 jours pour offrir un soutien direct à la mission, collaborant étroitement chaque fois avec la garde côtière et la marine des États-Unis, de même qu’avec des navires de guerre et des aéronefs de pays alliés..

La Marine royale canadienne a déployé des avions de patrouille à long rayon d’action CP-140 Aurora à 39 reprises et a accumulé au total 2 138 heures de vol en fournissant d’importantes capacités de surveillance, de détection et de dissuasion.

Les commentaires sont fermés.