Le NCSM St. John’s, prochain navire déployé dans le cadre de l’opération REASSURANCE

0
La frégate NCSM Charlottetown sera remplacée en janvier par le NCSM St John’s. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Le NCSM St. John’s a été sélectionné à titre de prochain navire de la Marine royale canadienne à être déployé dans le cadre de l’opération REASSURANCE.

Le St. John’s quittera Halifax et prendra donc la mer à la mi-janvier pour aller remplacer le NCSM Charlottetown, et appuyer ainsi le 2e Groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG 2) dans la Méditerranée et contribuer au maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Le déploiement du NCSM St. John’s démontre l’engagement du Canada et son appui soutenu à l’égard des mesures d’assurance et de dissuasion appliquées par l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Le contre-amiral John Newton, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique s’est dit «extrêmement fier du capitaine et des membres de l’équipage du NCSM St. John’s, qui travaillent très fort et sont totalement dévoués à leur préparation en vue de leur prochaine mission. Ils seront d’excellents ambassadeurs quand ils travailleront aux côtés de nos alliés de l’OTAN dans le cadre de l’opération REASSURANCE, en plus de jouer un rôle prépondérant dans le renforcement de la stabilité régionale et internationale».

«En tant que capitaine du NCSM St. John’s, je suis vraiment très fier des membres de l’équipe, qui se sont serrés les coudes pour ramener cette coque à la vie. Tous les jours, leur éthique professionnelle, leur attitude positive et leur talent impressionnent et il ne fait aucun doute dans mon esprit que nous excellerons dans l’exécution de n’importe quelle mission que nous confiera le gouvernement du Canada», a déclaré pour sa part le capitaine de frégate Sheldon Gillis, commandant du Navire canadien de Sa Majesté St. John’s.

Le navire et son équipage ont participé à un entraînement visant à atteindre un niveau de préparation élevé dans le cadre de l’édition 2016 de l’exercice SPARTAN WARRIOR. Le navire a aussi procédé avec succès à un tir de missile SeaSparrow évolué à la fin novembre dans le cadre des exercices de haute disponibilité opérationnelle visant à le préparer en vue de sa participation à l’opération REASSURANCE.

Le déploiement imminent du NCSM St. John’s s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités militaires entreprises par les Forces armées canadiennes pour appuyer les mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en fournissant des capacités militaires pour l’instruction, les exercices, les démonstrations et les autres tâches assignées par l’OTAN. Le Canada démontre ainsi sa volonté de contribuer à créer un climat de sécurité et de stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Le NCSM St. John’s est le sixième navire de la Marine royale canadienne et la quatrième frégate de classe Halifax modernisée à être déployé pour appuyer les mesures d’assurances appliquées par l’OTAN en Europe depuis avril 2014. Le navire procure au Canada la flexibilité requise pour exécuter un éventail de missions dans une vaste gamme d’opérations à l’appui des efforts déployés par les Alliés dans la région, notamment en matière de surveillance et contrôle, de défense régionale, d’engagement diplomatique et de renforcement des capacités.

Les groupes maritimes permanents de l’OTAN sont des groupes opérationnels maritimes multinationaux intégrés constitués de navires provenant de divers pays alliés. Ces navires sont disponibles en tout temps pour que l’OTAN puisse exécuter différentes tâches, allant des exercices aux missions opérationnelles. Ces navires servent aussi à établir la présence de l’Alliance, à démontrer sa solidarité, à effectuer des visites diplomatiques sur une base régulière et à fournir un éventail de capacités militaires maritimes à l’appui des missions en cours.

Le NCSM St. John’s a terminé le programme de modernisation des navires de la classe Halifax et de prolongation de la vie des frégates (MCH/FELEX) en octobre 2015 et est prêt à être déployé pour appuyer les objectifs du gouvernement du Canada. Dans le cadre de ce programme, on a doté le navire d’un nouveau système de gestion du combat, de nouvelles capacités radar, on a mis à niveau les systèmes de guerre électronique, de communications et de missiles, et on a intégré un nouveau système de contrôle intégré de plateforme.

Le dernier déploiement opérationnel du St. John’s remonte à mars 2012, lorsque le navire a été déployé dans le cadre de l’opération CARIBBE.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.