CHEVALIER TRICOLORE sur le sentier 3 reliant Charlevoix et Québec

0
223
Des membres du 12e Régiment blindé du Canada, du 4e régiment de chasseurs de l'armée de Terre française et du 2e Groupe de patrouille des Rangers canadiens alors qu'ils participent à l'Exercice CHEVALIER TRICOLORE au domaine du Lac-Édouard, Québec, le 13 janvier 2017. (Sgt Marc-André Gaudreault/Section imagerie /2e Division)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Des membres du 12e Régiment blindé du Canada, du 4e régiment de chasseurs de l’armée de Terre française et du 2e Groupe de patrouille des Rangers canadiens alors qu’ils participent à l’Exercice CHEVALIER TRICOLORE au domaine du Lac-Édouard, Québec, le 13 janvier 2017. (Sgt Marc-André Gaudreault/Section imagerie /2e Division)

Alors qu’a débuté l’exercice CHEVALIER TRICOLORE, le service des affaires publiques du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada , comme il se doit, avisé la population locale de la présence militaire sur les sentiers et les routes entre Charlevoix et Québec.

« Les résidents et les villégiateurs de passage dans les sentiers de motoneige de la région de la Capitale-Nationale (Québec) pourraient remarquer la présence de soldats du 12e Régiment blindé du Canada (12 RBC) les 20 et 21 janvier 2017 », a prévenu l’armée canadienne par voie de communiqué.

Effectués dans le cadre de l’Exercice CHEVALIER TRICOLORE qui a débuté le 12 janvier dernier, ces mouvements de militaires constituent le dernier segment de l’entraînement planifié dans Charlevoix entre le 18 et le 21 janvier 2017.

Lors de leurs déplacements, précise le communiqué du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, les troupes emprunteront principalement le sentier 3 reliant Charlevoix et Québec au moyen de quarante-cinq motoneiges. Cinq véhicules militaires logistiques à roues nécessaires à la réalisation de cet entraînement circuleront pour leur part essentiellement sur la route 138.

L’exercice CHEVALIER TRICOLORE est un échange réciproque entre le 12e Régiment blindé du Canada et le 4e Régiment de Chasseurs de l’armée de Terre française de Gap (Hautes-Alpes, France).

Seul régiment de cavaliers montagnards, le 4e RCh entretient des capacités uniques, combinant les savoir-faire de la cavalerie à la rusticité et à la technique des troupes de montagne. Cette spécificité montagne le prédispose à combattre dans des conditions climatiques rudes et sur des terrains escarpés.

À la quarantaine de membres du 12 RBC prenant part à cet exercice s’ajoutera donc une cinquantaine de collègues français provenant du 4e RCh. Cet échange vise à permettre à ces deux unités blindées de partager leurs connaissances et leur savoir-faire respectifs liés à la guerre hivernale.