Quatre morts, dont un vétéran, dans une affaire de meurtres-suicide en Nouvelle-Écosse

0
La GRC enquête sur une affaire apparente de trois meurtres et un suicide, en Nouvelle-Écosse. (Archives/Twitter)

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Nouvelle-Écosse enquête sur la découverte de quatre membres d’une même famille décédés des suites d’une fusillade dans ce qui semble être une affaire de meurtres-suicide.

C’est à Upper Big Tracadie, située à trois heures de route au nord-est d’Halifax, que les policiers ont été appelés à intervenir mardi soir.

Selon la GRC, les blessures par balles de Lionel Desmond semble être auto-infligées, mais pas pour les trois autres personnes.

La famille a confirmé à CBC que les défunts sont: Lionel Desmond, 33 ans, sa femme Shanna Desmond, 31 ans, leur fille de 10 ans Aaliyah et Brenda Desmond, 51 ans, qui était la mère de Lionel.

Deux armes à feu ont été trouvées sur les lieux.

L’homme était un militaire jusqu’à tout récemment, en 2015, et a été déployé en Afghanistan en 2007, durant l’Opération ATHENA. Il aurait cherché à se faire aider pour un apparent syndrome de stress post-traumatique, mais n’aurai pas reçu l’aide demandée.

Pour la militante engagée et blogueuse sur 45eNord.ca Jenny Migneault, «on continue de sous-estimer la souffrance du syndrome de stress post-traumatique et de l’impact de l’absence des services». Elle va plus loin en estimant que s’il est avéré que «la mort de ces gens-là est relié au SSPT… eh ben c’est pas relié au SSPT ! C’est relié à toute la dégradation d’un état qui est pas traité dès le départ! Le syndrome de stress post-traumatique ne tue pas personne… sauf que l’abandon, sauf que la colère, sauf que la solitude, sauf que l’isolement, font en sorte que ça dégénère».

Dans un courriel envoyé à 45eNord.ca, Anciens Combattants Canada reconnait «une terrible tragédie et nos pensées sont avec la famille et les proches des décédés. Nous ne pouvons émettre de commentaires sur un cas en particulier et cette situation fait l’objet d’une enquête policière».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.