Op REASSURANCE: le NCSM St. Johns mène des opérations dans la mer Noire

0
La frégate de classe Sachsen de la marine allemande SACHSEN effectue une ravitaillement en mer à proximité du NCSM ST. JOHN’S pour effectuer une ravitaillement en mer alors que le navire navigue en mer Egée lors de l’opération REASSURANCE le 26 janvier 2017 (Premier marin Ogle Henry, Services d’imagerie de la formation)

Du 31 janvier au 20 février 2017, pendant le déploiement du NCSM St. John’s dans le cadre de l’opération REASSURANCE, les membres de l’équipage travailleront et s’entraîneront dans la mer Noire aux côtés des équipages des navires de plusieurs pays alliés et partenaires.

Pendant ses opérations en mer Noire, le NCSM St. John’s prendra part à l’exercice SEA SHIELD et mènera des opérations de connaissance de la situation maritime visant à augmenter le niveau de sécurité en mer dans la région. Il effectuera également des visites portuaires pour améliorer nos relations diplomatiques et militaires avec nos alliés stratégiques.

« Pendant l’exercice SEA SHIELD, le NCSM St. John’s prendra part à des exercices interarmées maritimes visant à mettre en œuvre les instructions permanentes d’opération de l’OTAN pour lutter contre toute menace maritime, sous-marine et aérienne. Ce type d’instruction améliore notre interopérabilité avec nos alliés de l’OTAN et nos autres partenaires et nous prépare mieux à respecter nos obligations collectives en matière de défense et de dissuasion. », explique le capitaine de frégate Sheldon Gillis, commandant du NCSM St. John’s

Du 7 au 10 février 2017, le NCSM St. John’s prendra part à l’exercice SEA SHIELD 2017. Cet exercice, dirigé par la Roumanie, vise à renforcer la coopération internationale en mer Noire.

Pendant l’opération REASSURANCE, le NCSM St. John’s et d’autres navires de guerre alliés participent à de nombreux types d’exercices interarmées de l’OTAN, notamment des scénarios de guerre anti-sous-marine et anti-aérienne, ainsi qu’une attaque simulée impliquant de petites embarcations, et les manœuvres de base des navires. Ces exercices présentent une excellente occasion d’améliorer l’interopérabilité maritime de l’alliance, ce qui permet de veiller à ce qu’une force crédible et compétente soit prête à défendre les pays alliés.

L’opération REASSURANCE désigne les activités militaires entreprises par les Forces armées canadiennes pour soutenir les mesures d’assurance et de dissuasion appliquées par l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Les commentaires sont fermés.