Premier déploiement à l’étranger d’avions F-35 américains, au Japon

0
Premier déploiement à l’étranger d’avions F-35 américains, au Japon. Ici, sur la photo, des F-35B de l’escadron d’attaque de chasse maritime (VMFA) 121, du 3rd Marine Aircraft Wing traversent le Pacifique, partant de la base aérienne des Marines à Yuma, en Arizona, pour se rendre à la base Elmendorf-Richardson, Alaska, le 9 janvier 2017 avec, comme destination finale Iwakuni, au Japon où ils se joindront au 1st Marine Aircraft Wing. (DVIDS)

Les États-Unis ont envoyé des F-35B du corps des Marines au Japon, premier déploiement à l’étranger pour cet avion de combat furtif ultra-moderne dont le développement a été marqué par retards et dérapages financiers, selon un communiqué des Marines mardi.

Le F-35 est opérationnel depuis l’été 2015 dans la version des Marines à décollage court et atterrissage vertical. Il l’est depuis l’été 2016 dans sa version classique destinée à l’US Air Force.

Le F-35 représente le programme d’armement le plus cher jamais lancé par le Pentagone, avec un coût estimé à près de 400 milliards de dollars.

En décembre, le président élu Donald Trump l’avait pris pour cible, estimant que le dérapage des coûts était « hors de contrôle » et affirmant qu’il voulait obtenir un rabais du constructeur Lockheed Martin.

Les F-35 en service pour l’instant n’ont que des capacités limitées par rapport à leurs objectifs. Ils ne disposent pas encore de tous les armements qu’ils pourront utiliser à terme.

L’escadron de F-35, soit dix appareils au total, va être déployé sur la base des Marines à Iwakuni, dans la préfecture de Yamaguchi (ouest).

Ils sont destinés à remplacer les avions de combat F/A 18 Hornet et Harrier, et les avions de guerre électronique EA-6B Prowler, selon la même source.

Les responsables américains de la Défense aiment à répéter qu’ils ont décidé de déployer leurs armements les plus perfectionnés en Asie, signe de l’importance stratégique qu’ils accordent à cette région.

Le Japon est un partenaire important dans le programme F-35. Le pays a lui-même commandé 42 appareils F-35 pour ses forces armées, dont 38 seront assemblés au Japon, dans une usine de Mitsubishi Heavy Industries à Nagoya (centre).


Les premiers F-35B de l’escadron d’attaque de chasse maritime (VMFA) 121, du 3rd Marine Aircraft Wing déployés au Japon partant de la base aérienne des Marines à Yuma, en Arizona, le 9 janvier 2017.L’avion à à décollage et atterrissage vertical (STOVL) a été présentée par son concepteur et constructeur, Lockheed Martin, comme un véritable multiplicateur de force, combinant technologie furtive, radar de pointe et capteurs avec les systèmes de guerre électroniques d’un chasseur de cinquième génération. (DVIDS)

Les commentaires sont fermés.