Star Wars devient réalité: un véritable bras bionique pour les soldats américains

Les bras @DARPA LUKE pourraient révolutionner les prothèses pour les soldats blessés. (DARPA)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) met dorénavant à la disposition des militaires amputés les premières versions de série d’une prothèse des membres supérieurs très avancée, véritable bras bionique révolutionnaire, annonce par voie de communiqué l’agence américaine.

Le Dr Justin Sanchez, directeur du Bureau des technologies biologiques de la DARPA, a livré les deux premiers bras « LUKE » avancés sortant d’une nouvelle chaîne de production au cours d’une cérémonie le 22 décembre 2016, « les efforts de recherche accélérés de la DARPA ayant mené rapidement à la production commerciale ».

La cérémonie a eu lieu au centre médical militaire national du Walter Reed Army Medical Center à Bethesda, dans le Maryland, qui se consacre aux soins des soldats des forces armées des États-Unis.

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) ou, en français, l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense») est l’agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire.

La DARPA a été à l’origine du développement de nombreuses technologies qui ont eu des conséquences considérables dans le monde entier, dont notamment, les réseaux informatiques (notamment l’ARPANET qui a fini par devenir Internet).

«La production commerciale et la disponibilité de ces remarquables bras pour les patients marque une étape importante dans le programme révolutionnaire de prothèses et surtout une occasion pour nos soldats blessés de bénéficier d’une amélioration majeure de leur qualité de vie», a déclaré le Dr Sanchez. « Et nous ne nous arrêterons pas là ».

Le programme de la DARPA soutient la production initiale des bras bioniques et fait des progrès pour rétablir le contrôle des bras supérieurs, a aussi expliqué le directeur du Bureau des technologies biologiques de l’agence américaine.

«Ultimement, nous prévoyons que ces membres fourniront encore plus de dextérité et des expériences sensorielles très raffinées en les connectant directement aux systèmes périphériques et nerveux central des utilisateurs», s’est avancé le Dr Sanchez.

Luke Skywalker

Le nom de la nouvelle prothèse révolutionnaire LUKE vient de l’anglais « life under kinetic evolution », la « vie sous l’évolution cinétique » mais c’est aussi une référence au célèbre personnage de Star Wars et au bras artificiel qu’il portait dans Star Wars: Episode V, The Empire Strikes Back.

Les bras bioniques sont fabriqués par Mobius Bionics LLC de Manchester, New Hampshire, une société créée pour commercialiser la technologie développée par DEKA Integrated Solutions Corp., également de Manchester, dans le cadre du programme Revolutionizing Prosthetics de DARPA.

La prothèse permet un mouvement du bras et de la main très adroit avec une rétroaction de la force de préhension grâce à un système de contrôle intuitif simple, explique l’agence américaine.

Le bras modulaire, mû par une pile, est d’une taille et d’un poids presque « naturels », précise la DARPA. Sa main a six « poignées » choisies par l’utilisateur et le bras permet le contrôle simultané de multiples articulations à l’aide de données qui comprennent des signaux sans fil générés par des capteurs portés sur les pieds d’un utilisateur.

Et maintenant, dans le cadre d’un accord récemment conclu entre la DARPA et le Walter Reed Army Medical Center de Washington, l’agence américaine fournira les bras bioniques LUKE de cette première production en série au centre médical qui pourra alors les prescrire à ses patients.

Mobius Bionics de son côté formera le personnel de Walter Reed pour l’adaptation, le service et le soutien des bras bionique.