Des plongeurs de l’Armée canadienne participent à un entraînement près de Victoria, en Colombie-Britannique

Le sergent Mathieu Tora, plongeur de combat des Forces armées françaises, aide le Caporal Pierre-Luc Auger du 5e Régiment de génie de combat, également plongeur de combat, à sortir de l’eau suite à une plongée sous glace effectuée dans la Carrière Graymond à Deschambault-Grondines (Qc) le jeudi 19 février 2015 dans le cadre de l’Exercice ROGUISH BUOY. (Caporal Geneviève Lapointe/Section d’imagerie Valcartier)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
ROGUISH BOY 2017 est l’activité d’instruction collective annuelle de plongée de combat de l’Armée canadienne. (Archives/Caporal Geneviève Lapointe/Section d’imagerie Valcartier)

Environ 100 plongeurs de l’Armée canadienne et de forces alliées de l’OTAN participeront à l’exercice ROGUISH BUOY 2017, près de la ville de Victoria, en Colombie‑Britannique, du 7 au 26 février 2017.

Cet exercice réunira des équipes de plongeurs pour participer à une série d’activités visant à mettre à l’épreuve leurs compétences actuelles telles que la construction et la réparation de l’infrastructure sous‑marines, le nettoyage de débris, la réparation d’équipement flottant militaire et la recherche et la récupération sous-marines.

L’exercice ROGUISH BUOY 2017 est tenu par l’École du génie militaire des Forces canadiennes, qui fait partie du Centre d’instruction au combat et qui est située à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, au Nouveau-Brunswick. Cet exercice constitue l’activité d’instruction collective annuelle de plongée de combat de l’Armée canadienne. Il vise à accroître la disponibilité opérationnelle et à aider les équipes de plongeurs de l’Armée canadienne à exécuter efficacement des tâches de plongée à l’appui des opérations.

Citations

« En tant que soldats, nous devons toujours faire preuve de souplesse et être prêts à partir en déploiement lorsque le gouvernement nous demande d’intervenir, tant au pays qu’à l’étranger. Des activités comme l’exercice ROGUISH BUOY aident à assurer que les soldats appelés à participer à des opérations sous-marines peuvent répondre aux objectifs et dépasser les attentes. »

Colonel Craig Aitchison, commandant du Centre d’instruction au combat

« Je suis très fier de l’esprit d’équipe et de l’interopérabilité dont font preuve nos plongeurs de combat, ainsi que tous nos ingénieurs militaires canadiens, lorsqu’ils représentent le Canada en déploiement. Chaque année, durant l’exercice ROGUISH BUOY, ils démontrent leur capacité d’appuyer efficacement des organisations canadiennes et des forces alliées de l’OTAN, et de s’intégrer à celles-ci. »

Lieutenant-colonel Kyle Solomon, commandant de l’École du génie militaire des Forces canadiennes

En bref

Des soldats de la Belgique, de la France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de l’Espagne et des États-Unis participent à l’exercice ROGUISH BUOY 2017.

L’exercice ROGUISH BUOY 2017 de l’Armée canadienne vise à offrir une occasion d’instruction collective pour que les participants réalisent les objectifs suivants :

– Peaufiner et confirmer la doctrine, les tactiques, les techniques et les procédures en matière de plongée pour satisfaire aux normes d’aptitude au combat assignées.

– Intégrer les leçons retenues aux normes de qualifications et aux plans d’instruction des plongeurs de combat et des superviseurs de plongée.

– Normaliser les opérations de plongée de combat avec l’Armée canadienne; et veiller à ce que les plongeurs de combat canadiens soient en mesure de mener des opérations avec d’autres plongeurs de combat de l’OTAN.