Exercice RAFALE BLANCHE: près de 300 fantassins du R22eR de Valcartier s’entraînent en Mauricie

0
La phase 2 de l’exercice Rafale Blanche 2017 a lieu à Shawinigan du 17 au 22 février. L’exercice a été conduit conjointement avec le GBT Montréal jusqu’au 19 et se continue maintenant au niveau du 2R22R pour se se finaliser le 22 février au matin. Ici, les membres de la Cie A reçoivent un rafraichissement des procédures d’embarquement sur un hélicoptère en prévision de l’insertion héliportée menant à l’attaque finale de l’exercice. (Cpl Laplante/2R22R)

Après les manœuvres du Groupe-bataillon territorial/Montréal ces derniers jours,  ce sont maintenant près de 300 militaires provenant majoritairement du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, qui sont à Shawinigan pour y conduire un exercice du 19 au 23 février 2017.

En plus de devoir relever les différents défis physiques, psychologiques et logistiques causés par le climat hivernal, ces fantassins pratiqueront différentes manœuvres devant leur permettre de conserver leurs habiletés à opérer sur tous les types de terrain.

« L’Exercice RAFALE BLANCHE vise à exposer les membres du 2e Bataillon aux défis que posent les manœuvres effectuées dans un climat hivernal dans des lieux non familiers. L’Exercice permet aussi de mettre en application nos tactiques en terrains complexes. Je remercie les citoyens de la région pour leur accueil chaleureux et je les invite à venir rencontrer les soldats tout au long de l’exercice et, plus spécifiquement, le 22 février en début d’après-midi au Centre communautaire de Grandes-Piles. », explique le lieutenant-colonel Philippe Bourque, Commandant du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, et de la Citadelle de Québec.

En bref

La Compagnie C occupe le tarmac du petit aéroport de Lac-à-la-Tortue en février 2017 lors d’un entraînement au combat urbain avec des simulations d’évaluation de la menace (Cpl Laplante/2R22R)
Le 18 février en avant-midi, les troupes du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, ont effectué avec le concours des réservistes du GBT Montréal une simulation d’assaut sur l’Aérodrome de Lac-à-la-Tortue qui, dans le scénario d’entraînement, constituait un lieu névralgique à prendre de la force ennemie.

Le 22 février dès 8 h, les fantassins du 2e Bataillon s’attaqueront maintenant à des troupes occupant une falaise au Village du bûcheron de Grandes-Piles, de manière à libérer l’axe d’avance le plus probable de l’adversaire.

De plus, le 22 février de 11 h 30 à 14 h, une activité portes ouvertes à l’intention de la population aura lieu à l’extérieur du Centre communautaire de Grandes-Piles. Les citoyens de la région pourront alors rencontrer les soldats sur place, en plus d’examiner les armes (ex.: fusil d’assaut C7A1) et les véhicules militaires (ex.: véhicules blindés légers) utilisés par les troupes.

Le 24 février, environ 80 collègues du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment, seront quant à eux présents à Shawinigan, où ils effectueront l’ascension puis la descente en rappel de la tour de la Cité de l’énergie. Ces manœuvres visent à maintenir les habiletés des soldats en insertion et en extraction d’un terrain complexe situé en milieu urbain.

Des munitions à blanc et des pièces pyrotechniques seront utilisées en cours d’exercice. Les mesures de sécurité afférentes seront appliquées et les règles environnementales respectées.

Les commentaires sont fermés.