Infanterie 0010 #381

64
Temps de lecture estimé : 1 minute

Je dis souvent à la blague que l’infanterie est ce qu’il y a de plus gay au monde. Pour sûr, on se dit parfois des affaires qu’on ne peut dire à nos amis du civils. Ça les choqueraient trop.

Être fier de ses attributs, tape sur les fesses, se la jouer avec ses biceps, y a peu de chose que j’ai pas vue. Ajouté à un humour tordu, un environnement hypersexualisé, agressif et à forte majorité masculine, j’en viens des fois à me dire que des psychanalystes devraient se pencher là dessus !

Généralement ça ne dépasse pas le stade de l’humour et on est tous chum entre nous autres. On sait se montrer plus prudent, et respectueux, devant les civils ou le monde qu’on connait pas vraiment. l’Armée restera toujours un univers un peu à part du reste de la société.

Puis pour ce qui est du Black Watch qui appelle Laurent « Vandoo »… et bien disons juste que j’avais envie d’écrire ce mot. La plupart des Black Watch avec lesquelles j’ai travaillé étaient des Anglophones parfaitement bilingues et ils nous appelaient quand même « 22 ». Mais en anglais le terme « Vandoo » est courant.