Infanterie 0010 #382

0

Pas mal tous les Réservistes que j’ai rencontré dans ma vie me disaient que, lors d’un de leurs exercices de fin de semaine, ils faisaient tout ce que la Régule faisait. Donc en deux jours ils font ce que l’on fait en cinq. Fais que à quelque part je me dit qu’ils ont pas beaucoup de temps pour dormir.

C’est d’ailleurs ce qui m’avais découragé de commencer ma carrière dans la Réserve. Quand j’ai commencer à penser à m’enrôler, comme beaucoup de monde, j’étais pas sûr. C’est quand même une grosse décision que de joindre les Forces armées. Un ami m’a suggéré la Réserve : « Essaye la Réserve voir si tu aime, si oui, fais le bon pour la Régule ».

C’est un conseil je donnes maintenant des fois. L’ennuie c’est que je vivais dans un trou perdu et l’unité la plus proche était à trois de route. Alors conduire trois heures pour une fin de semaine ou je dormirais presque pas et trois heures pour revenir. Un bon plan pour que je m’endormes au volant hein ? C’est la seule raison pourquoi je n’ai jamais été Réserviste.

Mais bon ça n’empêche pas que, au 22, on est vraiment brûlé à la fin d’un Rafale Blanche. Et si j’aurais été dans la Réserve, j’aurais été un Ingénieur de combat et non un « 22 » en bout de compte. Alors c’est pour le mieux. Je n’aurais pas découvert le plus beau des métiers des Forces ;).

Jonathan Girard s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en septembre 2005 et a rejoint le Royal 22e Régiment en juin 2006. Passionné de BD depuis toujours, il dessinait beaucoup lors des exercices avant finalement de se lancer et de rendre son travail public.

Les commentaires sont fermés.