Modernisation des VBL III: 404 millions $ additionnels pour moderniser le châssis de 141 véhicules

0
VBL III. (GDLS)

Le ministère de la Défense nationale annonce aujourd’hui qu’il investit 404 millions de dollars pour moderniser le châssis (caisse) de 141 véhicules blindés légers (VBL) afin d’accroître l’efficacité opérationnelle des militaires qui s’en servent.

Le projet de modernisation des VBL III, annoncé originalement en 2009, vise à moderniser la flotte de VBL III existante. Les améliorations comprennent une meilleure sécurité pour les passagers, et contre les mines et les engins explosifs improvisés, ainsi qu’une meilleure mobilité, ergonomie et gestion des renseignements.

Les VBL sont les véhicules de combat utilisés pour transporter l’infanterie canadienne sur le champ de bataille tout en fournissant une protection défensive et une puissance de feu. Les expériences des Forces armées canadiennes démontrent, explique la Défense nationale, le besoin continu des véhicules blindés légers fortement protégés, mais extrêmement mobiles.

Dans le cadre du projet de modernisation, qui prolongera la durée de vie utile des VBL à 2035, 409 véhicules ont déjà été modernisés depuis 2011.

« Le Projet de modernisation des véhicules blindés veillera à ce que l’Armée canadienne soit bien équipée et capable de mener à bien ses opérations, au pays et à l’étranger. Les VBL ont joué un rôle principal dans le cadre d’opération, comme en Afghanistan, et ils continueront à le faire pour des années à venir. », a rappele ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan.

La modification au contrat qu’annonce aujourd’hui Ottawa permettra la mobilité, la protection, l’ergonomie et la gestion des renseignements des véhicules afin d’accroître l’efficacité opérationnelle des militaires qui s’en servent.

« Notre gouvernement s’est engagé à fournir à nos militaires, hommes et femmes, l’équipement dont ils ont besoin pour exécuter leur travail en toute sécurité et avec efficacité, et ce, en assurant le meilleur rapport qualité-prix pour les Canadiens. Cet achat permettra de s’assurer que les membres des Forces armées canadiennes sont équipés de véhicules de pointe plus sécuritaires, et permettra de créer et de maintenir des emplois bien rémunérés pour les Canadiens de la classe moyenne. », a souligné pour sa part la ministre des Services publics et Approvisionnement Judy M. Foote.

C’est bien sûr General Dynamics Land Systems qui assurera ce travail à London, en Ontario. L’entreprise indique que cette annonce assurera le maintien de l’équivalent d’environ 250 emplois en plus des retombées positives les nombreuses petites et moyennes entreprises canadiennes qui fournissent du matériel et des services à general Dynamics.

La Politique des retombées industrielles et régionales (RIR) s’applique à ce marché, indique aussi le communiqué de la Défense qui annonce ce contrat. La Politique RIR est cette politique qui veille à ce que le Canada retire des retombées économiques des achats du secteur de la défense. General Dynamics effectuera donc des investissements dans l’économie canadienne d’une valeur équivalente à celle de la modification apportée au marché.

« Tout comme l’ensemble de nos projets d’approvisionnement en matière de défense, l’un des objectifs importants de notre gouvernement est de susciter des avantages économiques solides et durables pour les travailleurs canadiens et les entreprises canadiennes. », a souligné à cet égard le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique Navdeep Bains.

Les expériences des Forces armées canadiennes (FAC) et de nos alliés en Afghanistan, et dans d’autres zones d’opérations, démontrent le besoin de véhicules blindés légers fortement protégés, mais d’une grande mobilité. Le gouvernement du Canada fournit le matériel nécessaire aux Forces armées canadiennes pour les aider à réaliser leur travail, tout en appuyant le développement de l’innovation, des compétences, de l’économie et de l’industrie de la fabrication au Canada, et en maintenant de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne.

Le Projet de modernisation du VBL III (VBL MOD) fait appel à de la technologie existante et évolutive pour améliorer la capacité globale de la flotte de VBL III. Dans le cadre du Projet, une partie de la flotte existante de VBL III sera modernisée pour veiller à ce qu’elle demeure l’épine dorsale des forces opérationnelles, au pays et à l’étranger. Le Projet prolongera aussi la durée de vie utile des VBL III jusqu’à 2035.

Les travaux d’amélioration aux tourelles et aux châssis (caisse) des VBL comprennent les éléments ci-après.

Mobilité – modernisation des systèmes de mobilité, notamment le groupe motopropulseur, la suspension, le train roulant et les freins (châssis)
Protection – installation de protection supplémentaire, renforcement de sa survivabilité aux menaces accrues (châssis)
Ingénierie des facteurs humains – amélioration de l’ergonomie pour l’équipage (tourelles et châssis)
Soutien au commandement – intégration des systèmes pour fournir une synthèse de renseignements et une exécution rapide de décisions afin d’améliorer l’efficacité des missions (tourelles)
Précision – modernisation de divers éléments du système de visée (tourelles)
Le 10 février 2017, le gouvernement du Canada a annoncé une modification au contrat attribué à l’entreprise General Dynamics Land Systems – Canada (GDLS-C) pour réaliser la modernisation de 141 VBL de la configuration des tâches d’intégration des besoins opérationnels (LORIT). La modification au contrat est d’une valeur de 404 millions de dollars (taxes comprises).

Alors que l’entreprise General Dynamics Land Systems – Canada emploie plus de 2 000 personnes dans la région de London, cette annonce assurera le maintien de l’équivalent d’environ 250 emplois avancés spécialisés pour la classe moyenne à London, et présentera des avantages à de nombreuses petites et moyennes entreprises canadiennes qui fournissent du matériel et des services à cette entreprise.

Modernisations précédentes aux VBL
Au mois d’octobre 2011, le gouvernement du Canada a annoncé l’attribution d’un contrat d’une valeur de 1,064 milliard de dollars (taxes comprises) à l’entreprise General Dynamics Land Systems – Canada, pour la livraison de 550 VBL III modernisés. Dans le cadre de contrat, les tourelles et les châssis de 409 véhicules ont fait l’objet de travaux de modernisation, et les tourelles de 141 VBL LORIT ont été modernisées.

La première livraison prévue des VBL modernisés a été annoncée au mois de janvier 2013. La dernière livraison est prévue d’ici décembre 2019. À la fin de 2016, on comptait 409 véhicules modernisés.

 

Les commentaires sont fermés.