Opération LENTUS 17-01 au Nouveau-Brunswick, le sprint final s’achève

0


Les ingénieurs militaires d’Op LENTUS assistent les équipes de NB Power dans la Péninsule acadienne.(Twitter/@JTFA_FOIA)

Alors que s’achève le sprint final pour rebrancher les derniers sinistrés du verglas, les Forces armées canadiennes qui ont soutenu les interventions d’urgence relativement à la tempête de verglas au Nouveau-Brunswick dans le cadre de l’Opération LENTUS 2017 retireront graduellement leurs troupes de la Péninsule acadienne à compter d’aujourd’hui.

Les membres des Forces armées canadiennes qui restent retourneront graduellement dans leurs unités d’appartenance au fur et à mesure que les conditions s’améliorent dans ces dernières collectivités touchées.

« Lorsque des catastrophes naturelles majeures surviennent, le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec les provinces et les territoires pour aider les Canadiens lors de ces périodes difficiles. La province du Nouveau-Brunswick a reconnu qu’alors que les opérations de récupération se poursuivent, elle a atteint le point où les mesures d’urgence peuvent être gérées avec une présence militaire réduite. Il est maintenant possible de réduire progressivement le nombre de troupes », a explique le ministre de la Défense, harjit Sajjan, qui a aussi remercié « Au nom des Canadiens dans l’ensemble du pays, […] tous les membres des Forces armées canadiennes qui ont aidé leurs concitoyens durant cette période périlleuse. »

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a demandé l’aide du gouvernement du Canada le 29 janvier 2017 et, tout de suite après l’envoi du’une équipe de reconnaissance, les éléments de tête d’un groupe-compagnie ont été déployés dans la Péninsule acadienne le 31. Cette tête d’avant-garde comprenant le quartier général du groupe-compagnie a été immédiatement suivie de trois pelotons additionnels et le groupe-compagnie s’est tout de suite mis au travail et a lancé les opérations d’aide dès le moment où il est arrivé dans les zones les plus touchées.

Les Forces armées canadiennes ont accompli depuis diverses tâches, notamment la livraison de matériel d’urgence, l’aide au rétablissement des réseaux routiers et le soutien aux vérifications de bien-être à domicile dans le Nord-Est de la province.

Rétablir le courant

Les ingénieurs militaires d’opération LENTUS ont assisté tout particulièrement les équipes de NB Power dans la Péninsule acadienne qui devaient rétablir l’alimentation électrique.

Un millier d’abonnés étaient encore privés d’électricité hier. Les pannes restantes, généralement plus complexes et isolées, ont rendu le rebranchement plus difficile.

Mais aujourd’hui, rapporte NB Power, le fournisseur local d’électricité, il ne restait plus que 68 abonnés dans le noir contre près de 1400 samedi matin et la société croit pouvoir rétablir le courant dans la «grande majorité» des cas avant la fin du week-end,

Au plus fort moment de la crise, environ 133 000 abonnés étaient dans le noir, selon le fournisseur local d’électricité. En tenant compte des nouvelles pannes survenues dans les jours suivants, toujours en raison du verglas, la NB Power estime que 200 000 abonnés au total ont été touchés depuis le début de la crise.

Préserver des vies

Autre tâche, d’une importance vitale, les militaires ont fait du porte à porte pour s’assurer que les résidents étaient en sécurité, aidant des résidents de la Péninsule acadienne sans électricité à rester au chaud.

Des dizaines de personnes ont dû être traitées pour des troubles de santé qui pourraient être attribuables au monoxyde de carbone. Deux en sont mortes et les autorités ont dû rappeler aux gens de ne jamais faire fonctionner de génératrice ou de cuisiner avec une flamme nue à l’intérieur d’une maison ou d’un garage.

Sans l’intervention des Forces armées canadiennes, le bilan aurait incontestablement été plus lourd.


Des membres des Forces armées canadienns s’assurent que les résidents du Nouveau Brunswick sont en sécurité dans le cadre de l’Op LENTUS 2017 (Twitter/@ForcesCanada)

Résumé de l’opération LENTUS 17-01

Le 27 janvier, la province du Nouveau-Brunswick a d’abord demandé l’aide des Forces armées canadiennes pour effectuer une mission de reconnaissance afin de déterminer comment les Forces armées pouvaient appuyer les opérations de secours. Les premières troupes sont arrivées dans un délai de 24 heures.

Lors d’une deuxième demande d’assistance survenue le 29 janvier, la province du Nouveau-Brunswick a demandé l’aide du gouvernement fédéral sous la forme du déploiement de personnel et de ressources des Forces armées afin d’accomplir diverses tâches, notamment livrer du matériel d’urgence, aider à remettre en état le réseau routier existant et participer aux efforts de porte-à-porte afin de vérifier le bien-être des résidents dans le nord-est de la province.

Plus de 200 membres des Forces armées canadiennes provenant de la Base de soutien de la 5e Division du Canada (Gagetown), y compris le 4e Régiment d’artillerie (Appui général) et le 37e Groupe-brigade du Canada (Moncton) ont alors été déployés pour seconder les efforts d’intervention de la province du Nouveau-Brunswick.

En outre, un aéronef de patrouille maritime CP-140 Aurora basé à la 14e Escadre Greenwood a réalisé un survol pour cartographier et déterminer l’ampleur des dommages subis à l’infrastructure dans la région. Un Griffon CH-146 basé au 403e Escadron d’entraînement opérationnel d’hélicoptères à Gagetown a été utilisé principalement pour le transport aérien.

Au total, les Forces armées canadiennes ont effectué plus de 5 400 vérifications porte-à-porte, aidé la province à distribuer des génératrices, du carburant, du bois de chauffage et de l’eau, et effectué des repérages sur plus de 1 100 km le long des routes.

Les opération LENTUS: les Forces armées canadiennes toujours prêtes

Lorsqu’une catastrophe naturelle survient, les autorités provinciales et territoriales sont les premières à intervenir, mais, si la province n’est plus en mesure de faire face à la catastrophe, les Forces armées canadiennes sont là, prêtes à aider.

« Je suis très fier de la rapidité de la réponse, du professionnalisme et des efforts fournis par les membres de l’Armée canadienne et de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique) qui ont travaillé sans relâche aux côtés de leurs partenaires fédéraux, provinciaux et communautaires pour prêter secours à la Péninsule acadienne durement touchée. Le résultat obtenu souligne que nous sommes toujours prêts à assurer la sécurité des Canadiens en temps de crise. », a déclaré le contre-amiral John Newton, commandant, Force opérationnelle interarmées (Atlantique), Forces maritimes de l’Atlantique

Ces interventions sont connues sous le nom d’opération LENTUS, un plan d’urgence qui vise à aider les communautés touchées. Il peut être adapté pour répondre à toute urgence, comme à un incendie de forêt, à une inondation ou à un ouragan.

La dernière opération LENTUS spectaculaire a eu lieu à le 4 mai 2016 quand, en proie à d’intenses feux de forêts, la province de l’Alberta a demandé l’aide des Forces armées canadiennes dans le cadre de l’intervention d’urgence en réponse aux feux de forêt à Fort McMurray.

<h3>2013 </h3>

Opération LENTUS 2013-01: le Sud de l’Alberta

L’opération LENTUS 13-01 était la réponse des FAC à une demande d’aide de la province de l’Alberta en juin 2013 pour fournir de l’aide aux opérations d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe à la suite d’importantes inondations dans le Sud de l’Alberta.

<h3>2014 </h3>

Opération LENTUS 2014-05: Manitoba

La province du Manitoba a déclaré un état d’urgence à la suite d’inondations intenses au Manitoba. La province a demandé l’aide du gouvernement fédéral le 4 juillet 2014. Par conséquent, 500 membres des FAC ont été déployés dans la région pour aider les autorités provinciales à :

Protéger l’infrastructure essentielle, y compris la préparation de sacs de sable;
Livrer des sacs de sable dans les régions difficiles d’accès;
Participer à la construction de barrages pour protéger l’infrastructure essentielle.
Quatre hélicoptères CH146 Griffons de l’escadron 408 à Edmonton ont été déployés pour survoler la région affectée.

Opération LENTUS 2014-01 le Nord de l’Ontario

En mai 2014, les Forces armées canadiennes ont appuyé la province de l’Ontario en aidant les communautés de la région de la baie James touchées par les inondations printanières.

Entre le 7 et le 8 mai, les Forces armées canadiennes ont fourni du soutien en matière d’évacuation pour les résidents de Kashechewan et de Fort Albany, Ontario (à environ 400 km au Nord de Timmins, Ontario). En tout, 90 personnes ont été évacuées par voie aérienne.

Un CC130 Hercules a fourni des services d’évacuation aérienne et les Rangers canadiens provenant de la communauté ont prêté main‑forte aux activités d’évacuation volontaire.

Opération LENTUS 2014-02: le Nord de l’Ontario

En mai 2014, les Forces armées canadiennes ont appuyé la province de l’Ontario en aidant les communautés de la région de la baie James touchées par les inondations printanières.

Entre le 10 et le 12 mai, 730 personnes de Kashechewan ont été évacuées par voie aérienne.

Un CC130 Hercules a fourni des services d’évacuation aérienne et les Rangers canadiens provenant de la communauté ont prêté main‑forte aux activités d’évacuation volontaire.

Opération LENTUS 2014-03: le Nord de l’Ontario

En mai 2014, les Forces armées canadiennes ont appuyé la province de l’Ontario en aidant les communautés de la région de la baie James touchées par les inondations printanières.

Entre le 17 et le 20 mai, les Forces armées canadiennes ont aidé à évacuer les résidents des Premières Nations Attawapiskat. Le CC130 a effectué deux vols pour évacuer 165 résidents.

Un CC130 Hercules a fourni des services d’évacuation aérienne et les Rangers canadiens provenant de la communauté ont prêté main‑forte aux activités d’évacuation volontaire.

<h3>2015</h3>
Opération LENTUS 2015-02: le Nord de la Saskatchewan

En proie à d’intenses feux de forêts, la province de la Saskatchewan a demandé le soutien du gouvernement fédéral le 4 juillet 2015. Environ 850 membres des FAC ont été envoyés dans le Nord de la Saskatchewan pour soutenir les efforts provinciaux et locaux de lutte contre les incendies :

En menant des opérations sur la ligne de feu, notamment des patrouilles, de la surveillance, du creusement et du contrôle;
En menant des opérations sur la ligne de feu près des villes et des infrastructures critiques;
En éteignant des points chauds dans des collectivités vulnérables et dans les environs de celles‑ci;
En offrant du soutien logistique comme le déplacement de tuyaux d’incendie.
L’Aviation royale canadienne a envoyé deux hélicoptères CH-146 Griffon à Prince Albert pour transporter les membres des FAC au besoin et les FAC disposaient d’environ 230 véhicules dans ce secteur.

En tout, les FAC ont mené douze jours d’opérations sur la ligne de feu, du 8 au 20 juillet.

Opération LENTUS 2015-01: Kashechewan (Ontario)

À la suite d’une demande d’aide reçue le 27 avril 2015, les FAC ont appuyé la province de l’Ontario dans ses efforts pour aider les résidents de Kashechewan touchés par les inondations printanières.

Des hélicoptères de l’ARC ont été placés en attente et positionnés près de la région touchée en vue de compléter les efforts provinciaux d’évacuation aérienne, au besoin. Plusieurs Rangers canadiens des communautés visées ont participé volontairement aux activités d’évacuation.

 <h3>2016 </h3>Opération LENTUS 2016-01: Fort McMurray (Alberta)

Le 4 mai 2016, en proie à d’intenses feux de forêts, la province de l’Alberta a demandé l’aide des FAC dans le cadre de l’intervention d’urgence en réponse aux feux de forêt à Fort McMurray.

Le 12 mai 2016, la province de l’Alberta a décidé que la contribution de ressources aériennes par les Forces armées canadiennes en appui aux ressources provinciales luttant contre les feux de forêt à Fort McMurray n’était plus requise. Le 13 mai 2016, toutes les ressources participantes des FAC sont retournées à leurs tâches régulières.

À l’appui de la province de l’Alberta, les FAC ont déployé :

65 membres des FAC;
quatre hélicoptères CH146 Griffon;
un hélicoptère CH147 Chinook; et
un appareil CC130J Hercules.
Durant l’Op LENTUS 2016-01, la Force opérationnelle interarmées Ouest a envoyé 124 700 livres de marchandises, a transporté un total de 367 personnes évacuées vers des zones sécuritaires et a transporté 173 pompiers à destination et en provenance de la région touchée.

Opérant à partir de Conklin, en Alberta, la Force opérationnelle aérienne a effectué une mission de recherche et de sauvetage, huit vols de reconnaissance au‑dessus des zones touchées par les feux et de l’infrastructure critique ainsi que huit vols de surveillance de nuit qui ont utilisé de la technologie pour surveiller les feux pendant la nuit.

Les commentaires sont fermés.