Deux ans de plus pour les Forces armées canadiennes en Ukraine et leur Opération UNIFIER

0
Les militaires canadiens donnent de nombreux conseils aux instructeurs ukrainiens, durant l’Opération UNIFIER. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Par la voix d’Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, et Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse tenue devant le foyer de la Chambre des communes, à Ottawa, le gouvernement du Canada a annoncé ce lundi 6 mars qu’il prolongeait pour deux années supplémentaires, soit jusqu’à la fin de mars 2019, l’opération UNIFIER, la mission de formation en Ukraine des Forces armées canadiennes.

Via l’opération UNIFIER, les Forces armées canadiennes offrent une formation militaire ainsi qu’une aide au renforcement des capacités à l’intention du personnel des forces ukrainiennes à l’appui des efforts que déploie l’Ukraine dans sa lutte contre les rebelles pro-russes dans l’est du pays.

«L’engagement du Canada envers l’Ukraine est inébranlable, tant pour ce qui est de contribuer à préserver et à protéger la souveraineté de l’Ukraine que d’apporter notre aide à l’Ukraine alors qu’elle s’affaire à mettre d’importantes réformes en œuvre. L’opération UNIFIER est l’un des importants volets de notre appui diversifié à l’Ukraine. Elle permet de contribuer au perfectionnement professionnel des forces armées ukrainiennes, lesquelles jouent un rôle essentiel pour prévenir les agressions et créer un milieu sécuritaire propice au développement socioéconomique durable auquel les Ukrainiens aspirent», a déclaré par voie de communiqué la ministre Freeland.

De concert avec nos alliés et le gouvernement de l’Ukraine, les militaires canadiens continueront donc jusqu’en 2019 au moins à contribuer au perfectionnement professionnel et au renforcement des capacités des forces armées ukrainiennes, en offrant ainsi diverses activités de formation, comme:

  • la neutralisation des explosifs et munitions
  • les activités de la police militaire
  • la formation médicale
  • la modernisation des systèmes de logistique

Les FAC amorceront également une transition de manière à appuyer la réforme institutionnelle stratégique de l’établissement de la défense de l’Ukraine.

Harjit Sajjan, ministre de la Défense nationale rappelle pour sa part que «le gouvernement du Canada s’est engagé envers l’Ukraine et les Ukrainiens alors qu’ils s’affairent à bâtir un pays plus sécuritaire, plus stable et plus prospère. Le Canada reste à l’avant-plan des efforts internationaux déployés en réponse à l’agression de la Russie en Ukraine. Je suis fier des femmes et des hommes talentueux et dévoués des Forces armées canadiennes qui contribuent à assurer une plus grande stabilité dans le monde, alors que nous démontrons à nos alliés que nous sommes des partenaires fiables et que la sécurité en Europe est importante pour nous».

Jason Kenney, Tom Lawson et Stephen Harper annoncent le déploiement de 200 soldats en Ukraine, le 14 avril 2015. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Depuis janvier 2014, le Canada aide l’Ukraine de diverses façons (perfectionnement, soutien financier, aide humanitaire, matériel militaire non létal). Cette aide se chiffre actuellement à plus de 700 millions $.

Le Canada a fourni aux forces armées ukrainiennes du matériel militaire non létal d’une valeur totale de plus de 16 millions $.

La prolongation de l’opération UNIFIER permettra de poursuivre le déploiement en Ukraine d’environ 200 membres des Forces armées canadiennes, dont le lancement avait été annoncé en avril 2015.

Depuis le début de la formation, en septembre 2015, plus de 3 100 membres des forces armées ukrainiennes ont bénéficié de la formation offerte par les Forces armées canadiennes.

«Nos soldats hautement spécialisés ont offert une formation militaire fort utile et ont contribué au renforcement des capacités de nos partenaires en Ukraine, et ils pourront continuer à le faire. Je suis convaincu que la poursuite de cette mission aidera les forces armées ukrainiennes à assurer la stabilité dans la région», indique quant à lui le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la défense.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.