Le brigadier-général Daniel MacIsaac prend le commandement de la Force opérationnelle interarmées en Irak

0
Le brigadier-général Daniel MacIsaac a pris le commandement de la Force opérationnelle interarmées en Irak (FOII) le 3 mars 2017 au Koweït. (Twitter/@ForcesCanada)

Le brigadier-général Daniel MacIsaac a pris le commandement de la Force opérationnelle interarmées en Irak (FOII) lors d’une cérémonie qui s’est déroulée aujourd’hui au camp Canada, au Koweït. Le contre-amiral Bob Auchterlonie, commandant adjoint du Commandement des opérations interarmées du Canada, a présidé la cérémonie.

Prenant la relève du brigadier-général Shane Brennan à titre de commandant de la FOII, le brigadier-général MacIsaac commandera les militaires des Forces armées canadiennes (FAC) déployés dans le cadre de l’opération IMPACT, qui désigne la contribution militaire du Canada à la coalition globale de lutte contre Daech.

Les militaires des FAC continuent de jouer un rôle important aux côtés des partenaires de la coalition en appuyant les forces de sécurité irakiennes, en effectuant des opérations aériennes et en fournissant du soutien militaire stratégique au gouvernement de l’Ira, souligne Ottawa dans le communiqué annonçant la passation de commandement.

« Le brigadier‑général MacIsaac a acquis beaucoup d’expérience en leadership militaire, plus récemment comme commandant du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada, la plus grande organisation de l’Armée du Canada atlantique. Il est donc très qualifié pour commander la Force opérationnelle interarmées en Irak et pour diriger ses militaires à travers les défis qui se présentent à eux. Je tiens à remercier le brigadier-général Brennan pour le travail accompli pendant neuf mois afin de faire progresser la mission et pour sa réussite jusqu’à maintenant. », a fait remarquer le contre-amiral Bob Auchterlonie.

Le brigadier-général MacIsaac

Tout au long de sa carrière, le brigadier-général MacIsaac a occupé divers postes de commandement, d’état‑major et de génie, travaillant en anglais et en français. Il a acquis de l’expérience opérationnelle en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, en Europe, en Haïti et au Canada.

Alors que le brigadier-général MacIsaac était commandant du 5e Régiment du génie de combat, de 2009 à 2011, celui-ci a mis en place un quartier général et sept escadrons pour des opérations de contre‑insurrection en Afghanistan. De plus, sous son commandement, un quartier général régimentaire et 150 militaires ont été déployés pour fournir de l’aide humanitaire immédiate et une intervention à la suite du séisme de 2010 en Haïti. Lors de cette mission, le brigadier-général MacIsaac a servi à titre d’ingénieur de la force opérationnelle.

Avant son déploiement actuel, il a servi comme commandant du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada à Gagetown, au Nouveau‑Brunswick.

« C’est un privilège pour moi de prendre les commandes de la Force opérationnelle interarmées en Irak. Le brigadier-général Brennan a dirigé cette force dans une importante période de changement, marquée notamment par une dégradation importante des capacités de Daech. J’ai bien hâte de travailler avec les Canadiens extraordinaires qui forment la FOII, avec nos partenaires de la coalition et avec nos hôtes dans la région. Une telle collaboration contre un ennemi commun non étatique démontre notre engagement commun envers la lutte contre le terrorisme ainsi qu’envers la paix et la sécurité sur la scène internationale. », a déclaré le commandant entrant.

« J’ai été honoré de commander la Force opérationnelle interarmées en Irak. La FOII a fait d’importantes contributions à la coalition tout en mettant en place des capacités importantes dans le cadre de la mission améliorée. Je sais que le brigadier-général MacIsaac saura maintenir la tradition d’excellence opérationnelle des Forces armées canadiennes, qui a été si brillamment assurée par la Force opérationnelle interarmées en Irak. », a déclaré pour sa part le brigadier-général Shane Brennan, commandant sortant de la Force opérationnelle interarmées en Irak.

Au cours de la dernière année, dans le cadre de la contribution canadienne continue du gouvernement du Canada aux efforts multinationaux visant à affaiblir et à vaincre le groupe Daech, les Forces armées canadiennes ont pris en charge le commandement d’une installation médicale de rôle 2 très compétente et ont lancé des initiatives de renforcement des capacités des partenaires en Jordanie et au Liban, a tenu à rappeler le ministère de la Défense nationale à cette occasion, ajoutant aussi que les Forces canadiennes ont mis sur pied un Centre de renseignement de toutes sources ainsi qu’un détachement d’aviation tactique d’hélicoptères CH-146 Griffon.

Ces composantes font partie de la mission, incluant environ 830 militaires des FAC, qui comprend la mission d’instruction, de conseils et d’aide avec les forces de sécurité irakiennes.

Les commentaires sont fermés.