Un chef d’orchestre des Forces canadiennes intronisé à la prestigieuse American Bandmasters Association

0
Le capitaine Matthew Clark, de l’Aviation royale du Canada (au centre), avec sa fiancée Helena Buckle (à droite), est présenté à l’American Bandmasters Association par le Dr. Gerry King (à gauche). (COMPERSMIL/FAC)

Le capitaine Matthew Clark, commandant et directeur musical de la Musique de l’Aviation royale canadienne (ARC), a été officiellement intronisé à la prestigieuse American Bandmasters Association (ABA) aujourd’hui dans le cadre d’une cérémonie tenue à Lexington (Kentucky). Il avait été invité à devenir membre de l’ABA l’an dernier, ce qui fait de lui le seul militaire actif des FAC au sein de l’Association.

Le capitaine Clark, qui est musicien dans les Forces armées canadiennes depuis 1997, a reçu une invitation à se joindre à l’ABA en mars dernier, alors qu’il était commandant et directeur musical de la Musique Naden de la Marine royale canadienne.

Ses talents ont été remarqués par Gerald King, chef de l’enseignement de la musique et de la direction d’orchestre à l’université de Victoria, s’est lancé dans le long processus consistant à rassembler des exemples des réalisations du capitaine Clark en vue de les présenter à l’ABA. Ainsi, M. King a consigné pendant près de quatre ans des enregistrements audio de l’officier de marine lorsqu’il dirigeait l’orchestre symphonique de Victoria, la Musique Naden, l’école de musique de l’Université de Victoria et le chœur philharmonique de Victoria.

En qualité de commandant, le capitaine Clark a produit plusieurs enregistrements et collaboré avec d’éminents compositeurs canadiens, notamment Robert Buckley et Ian McDougall. Il est l’un des six Canadiens à faire partie des 300 chefs d’orchestres et compositeurs de l’ABA.

«À l’époque où j’étais surveillant des musiques pour les Forces armées canadiennes, le capitaine Clark m’avait impressionné par son dévouement, sa passion et sa vision artistique de la musique symphonique. Il s’agit d’un grand honneur pour le capitaine Clark et pour tous les musiciens des Forces armées canadiennes, qui tous les jours peaufinent leur art.», d’affirmer le lieutenant-colonel Peter Chan, conseiller de la Branche des services de musique et surveillant des musiques des Forces armées canadiennes

«Matthew est un remarquable musicien, chef d’orchestre, soliste au tuba ténor, éducateur et leader. Depuis qu’il est devenu le commandant et directeur musical de la Musique Naden de la Marine royale canadienne, la qualité de l’ensemble a atteint un sommet rarement entendu auparavant au Canada. En tant que leader, Matthew a les qualités personnelles requises pour devenir membre de l’ABA. Il est une personne intègre et a le souci de l’excellence dans tout ce qu’il entreprend. Il est un être humain formidable : accessible, spirituel et honnête.», a pour sa part déclaré Gerald King, chef de l’enseignement de la musique et de la direction d’orchestre à l’université de Victoria.


Le capitaine Matthew Clark dirige l’exécution d’«Undecurrents» de Robert Buckley par par The «President’s Own» United States Marine Band lors de la Convention annuelle de l’American Bandmasters Association au University of Kentucky Student Center le 10 mars 2017.

En bref

Le Capitaine Clark en est à sa deuxième affectation à titre de commandant et directeur musical d’une musique des Forces armées canadiennes.

Le rôle de la Branche des services de musique des FC est de produire de la musique de qualité conçue pour appuyer les opérations des FC, stimuler le moral et l’esprit de corps, et faire la promotion des valeurs et traditions des Forces canadiennes et du Canada, au pays comme à l’étranger. La Branche a aussi le mandat de promouvoir les Forces canadiennes comme choix de carrière pour les Canadiens.

Le 83e congrès annuel de l’American Bandmasters Association se tient à Lexington, au Kentucky, du 8 au 11 mars. Dans le cadre de l’événement, le Capt Clark dirigera la musique « The President’s Own » de la marine américaine, le 10 mars.

L’American Bandmasters Association a été fondée en 1920 par Edwin Franko Goldman, un éminent compositeur de musique d’harmonie, afin de rehausser la réputation des harmonies de concert auprès des musiciens et du public et de consolider la place des harmonies de concert dans l’héritage culturel de la société nord‑américaine.

Les commentaires sont fermés.