Déclaration des ministres de la Défense et des Anciens combattants pour le mois des enfants de militaires

0

« Avril est le mois des enfants de militaires. Il s’agit pour nous d’une occasion de nous pencher sur les circonstances uniques avec lesquelles doivent composer les enfants des Canadiennes et Canadiens en uniforme et ceux des vétérans.

« Les familles de militaires font des sacrifices pour assurer la sécurité du Canada. Tous les membres de ces familles doivent s’habituer à être séparés de leurs proches et à vivre constamment dans le changement. Les adultes de la famille peuvent être souvent absents pour participer à des déploiements, des entraînements et des exercices, et cette situation peut s’avérer difficile pour leurs enfants.

« Le ministère de la Défense nationale (MDN) et Anciens Combattants Canada (ACC) ont travaillé d’arrache-pied ces dernières années pour mettre en place des ressources de soutien destinés aux familles de nos militaires. Parallèlement, une meilleure compréhension de la part de la communauté en général, notamment des médecins de famille et des pédagogues, aide les enfants à affronter les épreuves du mode de vie militaire.

« Il y a plus de 32 centres de ressources pour les familles de militaires (CRFM) dans les bases et escadres du Canada, de même que plusieurs points de services aux États-Unis et en Europe, qui offrent aux familles des Forces armées canadiennes un éventail de programmes et services, de renseignement et qui les dirige vers les services et organismes de la région. Les CRFM ont prévu des programmes spéciaux pour les enfants, notamment des ateliers sur le déploiement et un service de garde d’enfants en situation d’urgence. Il a été annoncé dans le cadre du budget de 2017 que le Programme pour les familles des vétérans donnera aux vétérans libérés pour des raisons médicales et aux membres de leur famille accès aux programmes et services offerts dans les CRFM.

« Depuis 1947, le programme de gestion de l’éducation des enfants des FAC réduit l’impact des déménagements sur la scolarité pour les familles de militaires, que ce soit au pays ou à l’étranger. Si un parent meurt tragiquement dans le cadre de son service militaire, ACC fournit aux étudiants admissibles une aide à l’éducation sous forme de versements mensuels sur une période pouvant aller jusqu’à 4 ans ou 36 mois d’études. Depuis 2008, plus de 2 000 enfants de militaires des FAC ont participé aux camps d’été nationaux Appuyons nos troupes.

« Ce mois-ci, nous vous invitons à vous joindre à nous pour rendre hommage aux enfants des familles de militaires pour leur force de caractère et leur courage. Eux aussi sont des héros, comme les adultes qui font partie de leur vie. »

Les commentaires sont fermés.