En visite dans son pays natal, le ministre canadien de la Défense rencontre son homologue de l’Inde

0
En visite en Inde, le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan a déposé le 18 avril 2017 une couronne de fleurs au cimetière de guerre du Commonwealth à Delhi.(Twitter/@HarjitSajjan)

Aujourd’hui, le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan a rencontré le ministre des Finances, de la Défense et des Affaires ministérielles de l’Inde, Arun Jaitley, dans la foulée du premier voyage du ministre Sajjan dans le cadre de ses fonctions actuelles.

La réunion a permis de consolider les relations bilatérales entre le Canada et l’Inde.

Le ministre canadien de la Défense est lui-même né en Inde et sa famille a immigré au Canada quand il avait 5 ans. Il a grandi à Vancouver en Colombie-Britannique. Après avoir commencé sa vie active comme officier pour le service de police de Vancouver, il s’est enrôlé en 1989 dans la Première réserve de l’Armée canadienne. Il a ensuite rejoint l’armée à temps plein.

Il a été déployé quatre fois au cours de sa carrière militaire: une fois en Bosnie et trois fois en Afghanistan où les Forces canadiennes ont pu profiter de ses habilités culturelles et linguistiques qui seront vraisemblablement de nouveau mises à profit lors de cette première visite en Inde en tant que ministre canadien de la Défense

En 2011, il est devenu le premier Sikh à commander un régiment de l’Armée canadienne lorsqu’il fut nommé commandant du British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own).

Élu en tant que député à la Chambre des communes du Canada pour représenter la circonscription de Vancouver-Sud lors des élections fédérales d’octobre 2015, le premier Sikh à commander un régiment de l’Armée canadienne est devenu aussi le premier ministre de la Défense Sikh de l’histoire canadienne.

Dans l’objectif d’approfondir leur relation de défense, le Canada et l’Inde trouveront d’autres avenues de coopération, en matière de partage des connaissances et d’approvisionnement militaire, ainsi qu’en menant des exercices conjoints dans divers domaines, comme la guerre en hiver, la coopération maritime et le maintien de la paix, indique aujourd’hui le communiqué du ministère canadien de la Défense sur la visite du ministre en Inde.

Le ministre Sajjan a aussi profité de l’occasion, indique Ottawa, pour réaffirmer, au nom du Canada, l’expertise canadienne dans l’industrie de la sécurité et de la défense, et la relation de longue date et les traditions communes de démocratie et de rapports entre les peuples canadien et indien: « Le Canada s’engage à collaborer avec l’Inde pour renforcer notre capacité de protéger notre sécurité nationale et de maintenir et promouvoir les valeurs démocratiques. Notre relation florissante en matière de défense est une composante fondamentale de nos efforts visant à renforcer la sécurité mondiale. Nos deux pays entretiennent déjà une relation prometteuse dans le secteur des sciences et de la technologie, laquelle repose sur l’innovation, et nous continuerons de trouver des façons d’accroître les débouchés dans le domaine de la recherche en matière de défense pour le bénéfice mutuel de nos pays respectifs. », a déclaré le ministre canadien de la Défense.

Faits en bref

L’Inde est un pays géopolitique important dans la région de l’Asie du Pacifique.

Lors de leur rencontre, les ministres Sajjan et Jaitley ont, rapporte Ottawa, parlé de la complexité de la dynamique géodynamique et des défis que cela entraîne pour la stabilité du système international. Ils ont notamment discuté de l’environnement de sécurité qui est de plus en plus confronté aux menaces du terrorisme, des rivalités entre États et de la prolifération des armes, des enjeux qui nécessitent la coopération internationale.

Le Canada et l’Inde entretiennent des relations bilatérales de longue date, fondées sur des traditions communes de démocratie. Les relations bilatérales ont évolué dans les dernières années en raison de l’engagement économique accru, des interactions régulières de haut niveau et des liens interpersonnels de longue date avec plus d’un million de personnes d’origine indienne vivant au Canada.

Les ministres ont reconnu, indique le ministère canadien de la Défense, les relations bilatérales solides entre le Canada et l’Inde, et le fait qu’une coopération plus étroite en matière de défense contribuera à promouvoir la paix et la sécurité dans le monde.

Le Canada considère comme étant prioritaires ses relations avec ses voisins de l’Asie-Pacifique, souligne le communiqué de la Défense canadienne. La sécurité et la prospérité canadiennes sont associées à la vitalité de l’économie de l’Asie et à la stabilité de la région. À l’appui de ce programme, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes sont résolus, dit-il, à renforcer la paix et la sécurité dans la région ainsi que leur engagement en Asie-Pacifique.

Les commentaires sont fermés.