Le Canada termine sa période de commandement au sein de la Force opérationnelle multinationale 150

0
Le vice-amiral Kevin Donegan (au centre), commandant des Forces maritimes combinées, préside la cérémonie de passation de commandement de la Force opérationnelle multinationale 150, durant laquelle le commodore Haydn Edmundson, commandant sortant (à gauche), confie le commandement au contre-amiral Olivier Lebas (à droite), de la Marine française, à l’Activité de soutien naval à Manama, à Bahreïn, le 13 avril, 2017. (US 5th Fleet Imagery Section)

Le Canada a transféré le commandement de la Force opérationnelle multinationale 150 (FOM 150) à la France aujourd’hui, mettant ainsi un terme à sa troisième période de commandement de cette force opérationnelle multinationale de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme dans la grande région du Moyen‑Orient.

Le déploiement de ce personnel des services centraux dans le contexte de l’opération ARTEMIS, la participation actuelle des Forces armées canadiennes aux opérations de contre-terrorisme et de sécurité maritime dans la région de la mer Rouge, du golfe d’Aden, du golfe d’Oman et de l’océan Indien. Le Canada a une participation de longue date à la FOM 150 et aux forces maritimes alliées (CMF), en ayant déployé des navires de guerre et des militaires canadiens participent aux opérations des CMF depuis le début du partenariat, en 2001.

Le commodore Haydn Edmundson des Forces armées canadiennes (FAC) a cédé le commandement au contre‑amiral Oliver Lebas de la marine nationale française au cours d’une cérémonie officielle de passation de commandement, qui a eu lieu à l’Activité de soutien naval à Manama, au Bahreïn.

Le fait que les alliés et les partenaires de la coalition ont choisi le Canada pour commander la FOM 150 démontre toute la confiance qu’ils ont dans les capacités des FAC à diriger des forces multinationales.

Citations

« Il faut féliciter le commodore Edmundson et son équipe pour la réussite de la troisième mission du Canada au sein de la FOM 150. Les Canadiens peuvent être fiers du leadership continu exercé par les FAC dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et de sa participation visant à assurer la sécurité et la protection des voies navigables et des océans. Les réalisations des CMF durant la rotation canadienne a contribué à empêcher des groupes terroristes de financer leurs activités illégales et a également veillé à ce que les navigateurs légitimes puissent emprunter le passage en étant mieux protégés. Leur participation à l’édition 2017 de l’exercice CUTLASS EXPRESS leur a permis d’acquérir une expertise supplémentaire pour aider les pays de la région à renforcer leurs capacités en matière de sécurité maritime. »
Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

« Ce fut un honneur pour moi de diriger cet excellent groupe de professionnels qui ont travaillé avec diligence pour réussir les objectifs de l’opération ARTEMIS. Cette collaboration entre le Canada et l’Australie continue de démontrer nos valeurs communes et notre engagement envers la sécurité maritime dans cette région du monde. Le Canada devrait être fier des réalisations exceptionnelles de ses militaires déployés. »
Le commodore Haydn Edmundson, commandant sortant de la Force opérationnelle multinationale 150

En bref

· Du 8 décembre 2016 au 13 avril 2017, le Canada a déployé 30 militaires des FAC et employés du ministère de la Défense nationale à Bahreïn pour assumer le commandement de la FOM 150. Huit militaires de la force de défense de l’Australie se sont joints au contingent canadien. Il s’agissait de la troisième rotation au cours de laquelle le Canada assumait le commandement de la FOM 150.

· Trois saisies importantes de drogues ont été réalisées au cours de cette rotation de la FOM 150. Le 2 mars, le navire de la marine australienne HMAS Arunta a saisi plus de 800 kg de hachisch. Le 13 mars, le navire américain USS Laboon a saisi 270 kg d’héroïne. Enfin, le 17 mars, le USS Laboon a saisi 500 kg de hachisch.

· Le commandement combiné du Canada et de l’Australie a permis d’améliorer notre interopérabilité avec un partenaire clé aux vues similaires. Nos efforts conjoints visant à assurer la sécurité et la stabilité dans cette région sont une autre manifestation de nos valeurs et de nos intérêts communs.

· Par l’entremise d’opérations de sécurité maritime, d’activités de perfectionnement des capacités et d’engagements régionaux, les activités de la FOM 150 dissuadent et empêchent les organisations terroristes d’employer librement la mer pour se livrer à des attaques maritimes ou pour transporter du personnel, des armes ou de la contrebande illicite pour financer leurs activités.

· La FOM 150 et ses partenaires de la coalition travaillent ensemble pour créer les conditions propices à la sécurité, la stabilité et la prospérité économique dans une région de plus de deux millions de milles carrés où l’on trouve certaines des plus importantes routes de navigation transocéaniques de la planète, reliant le Moyen‑Orient à l’Afrique, à l’Europe et à l’Amérique du Nord.

· La FOM 150 est l’une des trois forces navales multinationales commandées par les CMF, qui désignent la coalition dirigée par les États-Unis qui vise à créer les conditions propices à la sécurité dans la région de la mer d’Oman depuis 2002.

Les commentaires sont fermés.