La police militaire enquête sur une croix gammée à la BFC Kingston

0
La police militaire cherche à comprendre comment une croix gammée s’est retrouvée en plein cœur de la Base des Forces canadiennes Kingston. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Toute une mauvaise découverte peu avant les célébrations de Pâques et en plein durant la fête juive Pessa’h. Les policiers militaires enquêtent sur un cas antisémite à la Base des Forces Canadiennes Kingston, alors qu’une croix gammée a été dessinée sur la porte d’entrée d’un salon de barbier.

La découverte remonte à mercredi 12 lorsque le propriétaire du magasin, de confession juive, a découvert une croix gammée dessinée au crayon sur un bout de papier collé à la porte d’entrée de sa boutique. Ce n’est cependant pas la première fois qu’un tel incident se produit, puisqu’un précédent cas similaire a également eu lieu en février dernier.

Le salon du barbier se trouvant dans le pavillon B-6, également connu sous le nom de Caserne Vimy, les quelques 200 élèves de l’École de l’électronique et des communications des Forces canadiennes, qui logeaient ici de manière temporaire le temps de suivre leurs cours, se sont retrouvés confinés quelques heures à l’intérieur du bâtiment jusqu’à ce que la police militaire entre en action.

Dans une interview téléphonique avec 45eNord.ca, le capitaine Ian McIntyre, officier des affaires publiques du Centre d’instruction au combat, a indiqué prendre l’enquête «très au sérieux». «C’est malheureux ce qui s’est passé. D’un point de vue organisationnel, au niveau [des Forces armées canadiennes], il s’agit de relations avec nos communautés, il s’agit de la diversité et que nos soldats se basent sur cela».

Comme l’enquête est toujours en cours, les Forces ne peuvent rien ajouter de plus pour le moment, mais le capitaine McIntyre a assuré que tout le monde allait pleinement coopérer avec les policiers militaires pour le fin mot de l’histoire.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.