Reflet de la présence militaire à Montréal, les Forces armées participeront activement aux fêtes du 375e

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Les militaires de la 2e Division du Canada et la Force opérationnelle interarmées (Est) participeront activement aux festivités du 375e anniversaire de la Ville de Montréal et plusieurs activités militaires seront offertes à la population de la grande région de Montréal du 12 au 20 mai 2017 prochain, au Vieux-Port de Montréal, rendant davantage visible l’importante et historique présence militaire à Montréal.

La Ville de Montréal, une ancienne ville-garnison où plusieurs structures et unités sont centenaires, a un riche passé militaire dont l’histoire et les traditions, même si elles font partie du « tissu montréalais », sont malheureusement ignorées de certains citoyens.

Contrairement à des villes comme Kingston ou Québec, Montréal est une métropole, souligne à 45eNord.ca le capitaine Jean-Pierre Coulombe, numéro deux des Affaires publiques de la 2e Division, qui inclut toutes les unités de la force régulière et de la réserve de la province de Québec.

« Il y a à Montréal beaucoup de gens, beaucoup d’activités. Par rapport à l’ensemble de la population, les Forces armées ont une présence moins visible que dans une ville comme Québec où on retrouve la base de Valcartier [où sont concentrés des milliers de militaires, NDLR] À Montréal, la présence militaire est un peu plus ‘éparse’, mais, avec neuf unités sur l’île, il y a quand même une bonne présence, mais moins visible, surtout que ce sont principalement des Forces de la Réserve pour la plupart », explique le capitaine Coulombe.

« Participer aux fêtes du 375e anniversaire et avoir la chance de rencontrer les Montréalais dans des activités au Vieux Port, ça va faire prendre conscience à beaucoup de gens qui ne savent pas qu’à Montréal, il y a plein d’activités militaires qui se déroulent », se réjouit le responsable des Forces armées canadiennes.

À cette occasion, les Montréalais pourront donc non seulement se remémorer l’importance des militaires dans l’histoire de la métropole québécoise, mais aussi être en contact avec la réalité militaire d’aujourd’hui alors que leur seront présentés de l’équipement moderne et qu’ils pourront rencontrer des troupes qui ont participé à des missions récentes.

Pour célébrer cet héritage et la présence des Forces armées canadiennes à travers le temps, la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne et l’Aviation royale canadienne, saluant « l’ouverture » dont a fait preuve la ville en les intégrant dans les festivités du 375e anniversaire, ont « concocté » une programmation qui vont fort probablement permettre aux Forces armées canadiennes de reprendre la place qui leur revient dans le cœur et l’esprit des Montréalais.

Les activités au Vieux-Port

Du 12 au 20 mai, le NCSM MONTRÉAL sera ouvert aux visiteurs au cours de sa visite dans la métropole québécoise pour le 375e anniversaire de la Ville.

13, 14, 15 et 17 mai de 9 h à 12 h

12, 19 et 20 mai de 9 h à 16 h

Le NCSM Montréal (FFH 336), deuxième du nom, septième frégate de la classe Halifax. a été nommé d’après le nom de la métropole du Québec. Il est en service depuis 1993 et assigné à la Force maritime Atlantique, sous le Commandement de la Force maritime du Canada des Forces canadiennes et est basé au port de Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Le Montréal sert principalement dans l’océan Atlantique pour la protection de la souveraineté territoriale du Canada et l’application de la loi dans sa zone économique exclusive.

Il a participé dans de nombreuses opérations de lutte anti-terrorisme (golfe Persique, golfe Arabique), et patrouille régulièrement l’océan Atlantique dans le cadre de missions de l’OTAN. Le navire participe aussi dans des missions de souveraineté dans l’Arctique canadien et dans des missions de lutte au trafic de drogues dans la mer des Caraïbes.

Le NCSM Montréal est le premier navire de la flotte à être modifiée pour recevoir à son bord le nouvel hélicoptère aéronaval CH-148 Cyclone de Sikorsky, la structure du pont ayant dû être renforcée pour supporter le poids du nouveau CH-148, plus lourd que le Sea King.

Le 13 mai, à 12 h 30, au Quai de l’Horloge, Concert de musique militaire «Hommage à Montréal», célébrant la diversité de la culture musicale de la métropole avec, comme invités spéciaux, la pianiste Julie Lamontagne et le Black Watch Pipes & Drums.

Les « Regimental Pipes & Drums » sont les ambassadeurs musicaux du Régiment.

En tant que membres d’un régiment royal, ses joueurs de cornemuse portent le célèbre tartan « Royal Stewart », qui est le tartan du monarque actuel, la Reine Elizabeth II, comme un symbole permanent de fidélité à la Reine et au pays, alors que les tambours du régiment portent le « tartan du gouvernement ».

Les Black Watch Pipes & Drums sont connus tant dans le monde qu’à Montréal, en Amérique du Nord et en Europe et peuvent donner plus de 200 représentations par année.

Du 13 et 14 mai, il faudra lever les yeux vers le ciel La célèbre équipe de parachutistes des Forces armées canadiennes, les SkyHawks, qui offriront un spectacle aérien totalement gratuit survolant le Vieux-Port de Montréal, à compter de 14 h.

Les SkyHawks, est la seule équipe de parachutistes militaires de démonstration du Canada. Depuis plus de quarante ans, ils ont représenté le Canada et les Forces armées canadiennes devant plus de 75 millions de spectateurs du monde entier, portés par leurs parachutes caractéristiques à l’image du drapeau canadien.

Appuyés par l’Armée canadienne, les SkyHawks sont basés à Trenton, en Ontario, au Centre d’instruction supérieure de l’armée canadiennes, où ils s’entraînent aux côtés des soldats qui défendent notre territoire et notre souveraineté dans le cadre de diverses missions au pays et à l’étranger. Les membres de l’équipe viennent tant de la Force Régulière que de la Réserve et ils exercent diverses professions au sein de l’Armée, de la Marine et de la Force Aérienne. Ainsi, leurs prestations bénéficient de la richesse de leurs expériences.

« En rapprochant leurs parachutes, les SkyHawks construisent des formations dans le ciel et présentent un spectacle époustouflant. L’exécution de ces formations de haute voltige, qu’on appelle formation sous voilure, exige une maîtrise et un sang-froid exceptionnels. », souligne la Défense nationale sur son site.

Les équipes du chasseur CF-18 Hornet et du 438e Escadron tactique d’hélicoptères ainsi que l’équipe de démonstration aérienne des Snowbirds se joindront aux Skyhawks pour ce spectacle.

De plus, les visiteurs pourront s’installer « aux commandes », mais en toute sécurité lors d’une simulation de vol dans un cockpit de Snowbird ou de CF-18.

Le 14 mai également, ne multitude de véhicules et d’équipements militaires seront exposés de 11 h à 18 h dans le secteur du Vieux-Port.

Des militaires seront présents pour présenter leurs véhicules et équipements à la Place Saint-Laurent au Vieux-Port de Montréal ainsi que pour échanger et rencontrer la population.

Les défilés militaires dans les rues de Montréal

Le Régiment de Maisonneuve sera à l’honneur à l’occasion du 375e anniversaire de la Ville de Montréal: le Régiment de Maisonneuve est l’unité officielle de la Ville de Montréal et est désigné comme étant l’un des «trois défenseurs» de Montréal avec le 438e Escadron tactique d’hélicoptère et le NCSM Montréal.

Le 14 mai des unités militaires de Montréal se réuniront à l’hôtel de ville de Montréal à 11 h afin d’exercer leur Droit de Cité. Une cérémonie aura lieu et sera suivie d’un défilé qui mènera les militaires au site d’exposition militaire dans le Vieux-Port de Montréal.

Le droit de cité est une vieille tradition qui remonte à l’époque médiévale suivant laquelle les élus des cités autorisaient de façon exceptionnelle et privilégiée les unités militaires à rentrer dans leurs villes avec leurs armes. C’est aujourd’hui devenu un privilège qu’on accorde aux Forces armées qui permet à une unité militaire de défiler dans la ville baïonnette au canon. tambour battant et les couleurs déployées ».

Et finalement, l’apothéose, le 17 mai, alors qu’un grand défilé militaire débutant à l’Hôtel de ville à (heure à être confirmée), se dirigera vers la Basilique Notre-Dame. L’activité se poursuivra au son des cent clochers après la grande messe. Une cérémonie aura lieu à la place d’Armes avec un dépôt de couronnes de fleurs et un feu de joie militaire.