Un nouveau commandant pour l’Unité interarmées de soutien du personnel

0

Le brigadier-général Shane Brennan a assumé aujourd’hui le commandement de l’Unité interarmées de soutien du personnel (UISP), unité nationale dévouée à l’appui des membres malades et blessés des Forces armées canadiennes (FAC). Le lieutenant- général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire, a présidé la cérémonie de passation de commandement qui s’est déroulée à Ottawa.

Le brigadier-général Brennan et son équipe superviseront la restructuration de l’organisation dans le but de mieux l’harmoniser avec l’objectif des FAC de s’assurer que les militaires actifs des Forces armées canadiennes avec les meilleurs soins possibles en tout temps. Cette restructuration vise essentiellement à améliorer la prestation de services d’aide à la transition aux militaires et aux membres de leur famille, que ce soit au cours de leur vie militaire ou pendant leur transition vers la vie civile.

Citation

« Puisque je viens tout récemment de rentrer au pays à la suite d’un déploiement au Koweït, je suis profondément conscient des sacrifices consentis par nos hommes et nos femmes en uniforme qui servent notre pays, ici comme à l’étranger, affirme le brigadier–général Brennan. D’abord et avant, notre personnel est ma priorité absolue. Je vais donc veiller à ce que les militaires malades et blessés affectés à l’UISP, ainsi que leurs familles, reçoivent des soins et du soutien de la plus grande qualité. Mon objectif, et celui de l’UISP, consiste à ne ménager aucun effort pour aider nos militaires, qu’ils reprennent leur service ou effectuent une transition à la vie civile. »

Brigadier-général Shane Brennan, commandant de l’UISP

Faits en bref

· En 2008, l’UISP a été mis sur pied sous forme de projet visant à prendre soin de l’afflux de membres visiblement malades ou blessés des FAC qui rentraient au pays à la suite d’opérations en Afghanistan. Au fil du temps, la portée des programmes, la prestation des services et la nature des blessures traitées ont changé considérablement.

· En 2015, le chef d’état-major de la défense a demandé un examen global de l’UISP. Celui-ci a mis en valeur les forces de l’Unité et les points que l’on doit améliorer pour rehausser la qualité du soutien offert aux militaires malades et blessés.

· L’UISP, en tant qu’organisation, est en cours de restructuration afin de fournir le meilleur appui possible aux militaires malades et blessés.

· L’UISP, ses 24 Centres intégrés de soutien du personnel et ses huit centres satellites offrent des services et du soutien à plus de 1 600 militaires affectés à l’Unité pendant six mois ou plus. En outre, l’organisation soutient directement chaque année plus de 4 400 clients qui se présentent sans rendez-vous.

Les commentaires sont fermés.