Avant Bruxelles, Sajjan à Washington à la réunion des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord

Le ministre Sajjan à la réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord à Washington le 22 mai 2017. (Twitter/@HarjitSajjan)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le ministre Sajjan à la réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord à Washington le 22 mai 2017. (Twitter/@HarjitSajjan)

Le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, a participé avant de s’envoler pour Bruxelles à la réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord à Washington.

Le secrétaire à la Défense des États-Unis, James Mattis, y a accueilli le ministre Sajjan et des officiers supérieurs des Forces armées canadiennes, ainsi que le général Salvador Cienfuego Zepeda, secrétaire à la Défense nationale du Mexique, et l’amiral Vidal Soberon Sanz, secrétaire à la marine du Mexique.

Au cours de la réunion, les hauts dirigeants de la Défense ont mis l’accent sur l’importance de l’intervention et de la coopération continues dans le cadre d’enjeux régionaux complexes, indique un communiqué d’Ottawa. Le ministre Sajjan a réitéré à Washington que la coopération trilatérale en matière de défense demeure essentielle pour atteindre l’objectif canadien consistant à relever efficacement les défis en matière de défense et de sécurité à l’échelle de l’Amérique du Nord.

Au cours de leur séjour de trois jours à Washington, le ministre Sajjan et la délégation canadienne ont assisté à une cérémonie de dépôt de couronnes au cimetière Arlington pour souligner à l’avance le jour du Souvenir des États-Unis. Le ministre a en outre rencontré des membres du Comité du Sénat sur les forces armées, dont le président John McCain (Arizona), le chef de la majorité Jack Reed (Rhode Island) et les membres Dan Sullivan (Alaska) et Lindsey Graham (Caroline du Sud), ainsi que le représentant Adam Smith (Washington), chef de la majorité du Comité de la Chambre sur les forces armées. Le ministre Sajjan a aussi pris la parole devant l’Institut canadien du Centre Wilson et le Conseil des affaires canadiennes-américaines.

Le dernier passage du ministre Sajjan à Washington remonte à moins de 10 jours, les 15 et 16 mai, quand, avec la ministre canadienne des Affaires étrangèrws, Chrystia Freeland, il avait participé à des réunions avec le secrétaire d’État, M. Rex Tillerson, le secrétaire à la Défense, M. James Mattis, et le secrétaire au Commerce, M. Wilbur Ross, ainsi qu’avec des intervenants importants, afin de discuter des priorités du Canada et de la collaboration entre les deux pays.

« Assurer la sécurité du Canada au sein de l’Amérique du Nord constitue notre principale responsabilité. Les menaces contre l’Amérique du Nord dépassent les frontières nationales et nécessitent une intervention coordonnée. À la suite des discussions trilatérales d’aujourd’hui, le Canada, les États-Unis et le Mexique ont convenu d’accroître leur coopération en matière de défense dans plusieurs domaines, notamment l’aide humanitaire, les secours en cas de catastrophe et le maintien de la paix. En partageant nos expériences et en renforçant notre coopération, nous sommes plus en mesure, individuellement et collectivement, de relever les défis en matière de défense qui nous attendent. », a déclaré le ministre canadien à propos de la réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord à Washington.

Nul doute que, quelque soit l’issue du mini-sommet de l’OTAN cette semaine à Bruxelles, le Canada est et demeure une puissance dont la défense est étroitement intégrée à ces partenaires nord-américains, au premier chef les États-Unis avec qui la relation est tellement privilégiée (on a qu’à penser au NORAD) qu’on ne pourrait imaginer l’establishment militaire américain laisser l’occupant de la Maison-Blanche la remettre en cause.

En mars 2012, le ministère de la Défense a donné le coup d’envoi officiel à la première réunion des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord, qui se déroulait à Ottawa.

En avril 2014, la deuxième réunion trilatérale a eu lieu à Mexico et a marqué une autre étape importante dans les discussions sur la sécurité de l’Amérique du Nord.

En 2019, le Canada sera l’hôte de la prochaine réunion des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord.