Op LENTUS 17: le NCSM Montréal sera finalement amarré au Quai de l’Horloge à Montréal

0
Le NCSM Montréal (336), de la Marine royale canadienne, à son arrivée au port de Trois-Rivières en support à Opération LENTUS 17-03 à Trois-Rivières, Québec, le 11 mai 2017. (Sgt Marc-André Gaudreault/Service d’imagerie Valcartier)

Grâce à l’arrivée en Mauricie d’environ 120 soldats du 2e bataillon Royal 22e Régiment, le NCSM Montréal, dont l’équipage prêtait mon forte aux autorités civiles depuis son arrivée à Trois-Rivières, le 11 mai, pourra finalement se rendre à Montréal où il sera, tel que prévu initialement, amarré au Quai de l’Horloge, annonce ce soir par voie de communiqué la 2e Division du Canada.
—–
Mise à jour 16/05/2017 à 8h54

Finalement, en escale à Montréal pendant la tournée des Grands Lacs, le NCSM Montréal offre des visites à bord pour fêter les 375 ans de sa ville éponyme de 9h à midi du 15 au 17 mai et de 9h à 16h les 19 et 20 mai, a tweeté la Marine ce matin.

—–

Le navire arrivera donc demain, dimanche 14 mai, vers 17 h au Quai de l’Horloge, Vieux Port de Montréal.

Au cours de l’Opération LENTUS, le NCSM Montréal a été intégré à la Force opérationnelle interarmées (Est) afin d’ajouter des capacités uniques aux efforts des Forces armées canadiennes en soutien aux inondations.

L’arrivée du navire en Mauricie le 11 mai a permis de doubler rapidement les effectifs et la capacité opérationnelle sur le terrain à un moment critique de l’opération, souligne le communiqué: « Les efforts des marins canadiens ont permis de donner un appui de taille aux autorités civiles. Le 13 mai, environ 120 soldats du 2e bataillon Royal 22e Régiment sont arrivés en Mauricie afin de prendre la relève de l’équipage du NCSM Montréal et de maintenir la pleine capacité opérationnelle sur place. ».

«L’intégration du NCSM Montréal à la Force opérationnelle interarmées (Est) nous a permis de réagir rapidement à la situation changeante des derniers jours en Mauricie. Nous avons repositionné aujourd’hui des éléments terrestres afin de maintenir la même capacité et de produire les mêmes effets sur le terrain en Mauricie. Nous sommes en mesure de répondre adéquatement aux demandes des autorités locales et d’aider à assurer la sécurité de la population», a expliqué le Brigadier-général Hercule Gosselin, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Est)

La présence du navire dans sa ville éponyme était prévue dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de la ville. Le navire sera maintenant amarré au Quai de l’Horloge à Montréal afin de consolider le commandement et contrôle des éléments terrestres, navals et aériens dans la même zone géographique. Le NCSM Montréal continuera d’appuyer la Force opérationnelle interarmées (Est) à partir de Montréal.

Les commentaires sont fermés.