L’équipement militaire canadien arrive en Lettonie à l’appui de l’opération REASSURANCE

98
À l’appui de l’opération REASSURANCE, l'équipement militaire canadien arrive au port de Riga, en Lettonie samedi 6 mai 2017. (MDN)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
À l’appui de l’opération REASSURANCE, l’équipement militaire canadien arrive au port de Riga, en Lettonie samedi 6 mai 2017. (MDN)

L’équipement militaire canadien à l’appui de l’opération REASSURANCE est arrivé aujourd’hui au port de Riga, en Lettonie, alors que les préparations se poursuivent pour le déploiement, en juin, du groupe tactique multinational dans le cadre de la Présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie.

« L’arrivée d’équipement aujourd’hui démontre que le Canada agit en temps opportun et qu’il est en bonne voie de remplir ses engagements envers l’OTAN. », déclarele ministère canadien de la Défense dans le communiqué qui annonce l’arrivée de l’équipement.

Une partie de l’équipement militaire servira lors de la construction des installations comme les aires d’hébergement et les aires de maintenance des véhicules au Camp Adazi, où les troupes du groupement tactique multinational seront basées.

D’autres équipements, notamment de l’équipement de logistique et de communications, des véhicules logistiques de combat et des véhicules blindés légers qui seront utilisés par les militaires canadiens arriveront sur place le mois prochain.

Le Canada dirigera la mise sur pied d’un groupement tactique multinational sous l’égide de l’OTAN en Lettonie, similaire aux trois autres groupements tactiques déployés dans les pays baltes et en Pologne.

Le groupement tactique sera formé de militaires de l’Albanie, du Canada, de l’Espagne, de l’Italie, de la Pologne et de la Slovénie. Le groupement tactique a pour objectif de préserver la stabilité et de prévenir les conflits tout en envoyant un message non-équivoque, les pays de l’OTAN sont solidaires; ils ne font qu’un.

« Organiser tout cela en si peu de temps est une tâche colossale. Les militaires lettons et canadiens collaboreront étroitement afin de s’assurer que le Camp Adazi est prêt à accueillir les 1 200 militaires de l’Alliance qui composent le groupement tactique dirigé par le Canada. », a souligné le colonel Josh Major, commandant de la Force opérationnelle interarmées – Europe.

« Le Camp Adazi est prêt à recevoir les premiers militaires déployés pour se joindre au groupement tactique dans le cadre de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie. C’est le début de la phase finale – une phase très intéressante, bien que difficile. En travaillant ensemble – la devise de notre brigade étant « L’union fait la force » – nous seront prêts à accueillir le groupement tactique de l’OTAN. », a pour sa part déclaré son collègue letton, le colonel Ilmārs A Lejiņš, commandant de la brigade d’infanterie des forces terrestres de la Lettonie.

Dans le cadre de la présence avancée renforcée de l’OTAN, le Canada enverra une force opérationnelle terrestre formée d’au plus 455 militaires, y compris un élément de commandement au quartier général du groupement tactique, une compagnie d’infanterie mécanisée, un élément de soutien logistique au combat, ainsi que les véhicules et le matériel basés au Camp Adazi, en Lettonie.

Le groupement tactique multinational s’entraînera, intégré à la brigade d’infanterie des forces terrestres de la Lettonie, dans le but de peaufiner les opérations menées dans le cadre d’une intervention défensive et mesurée en réaction au climat en constante évolution en matière de sécurité dans la région.

L’opération REASSURANCE constitue la majorité des activités militaires entreprises par les Forces armées canadiennes à la demande de l’OTAN pour appuyer les mesures d’assurance et de dissuasion visant à favoriser le maintien de la sécurité et de la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est.