La Marine évalue un nouveau système d’armement pour ses navires de défense côtière

0
Le Nanuk .50 cal RCWS est à l’essai à bord du NCSM Goose Bay afin de remplacer le 40mm GWS. (FAC)

Plusieurs de nos lecteurs nous ont fait part de l’absence du canon 40mm sur les plus récentes photos de navires de défense côtière revenant de l’Opération CARIBBE. Après enquête 45eNord.ca a appris que le 40mm Bofors des navires de défense côtière de la classe Kingston a été évalué comme étant «obsolète et coûtant trop cher à maintenir».

L’enlèvement des Bofors 40 mm Modèle 60 Mk 5C a donc été approuvé le 31 juillet 2014 et les systèmes ont été enlevés depuis. Les 12 navires de la classe Kingston restent toutefois équipés de deux mitrailleuses lourdes .50cal, a confirmé à 45eNord.ca, le capitaine Rick Donnelly, de la Marine royale canadienne.

Véritable pièce de musée, le Bofors 40mm était connu des marins pour être assez difficile à utiliser, notamment en raison de son absence de système de stabilisation. Il faut dire que ce canon a été développé par la société suédoise Bofors… dans les années 1930 !

La Marine royale canadienne est donc en train de procéder, à bord du NCSM Goose Bay, à une évaluation d’un nouveau système d’armement: le Nanuk .50 cal RCWS, de Rheinmetall Canada.

Le Goose Bay vient de compléter la première partie des essais d’acceptation en mer pour la version «navalisée» du Nanuk, nous a également précisé le capitaine Donnelly. De ce fait, le système recevra une certification technique provisoire qui permettra à l’équipage d’utiliser le Nanuk lors de sa prochaine sortie en mer. Autrement dit, le système en est au début de son évaluation maritime, qui devrait se poursuivre durant cet été. Au cours de cette période, l’équipage du Goose Bay utilisera le système pour déterminer si les modifications apportées à l’exploitation dans l’environnement maritime sont efficaces. Si elle passe l’évaluation maritime, la prochaine étape sera de modifier (navaliser) plus de systèmes pour l’installation sur le reste des navires de la classe Kingston.

Le Nanuk, dont le nom en Inuktitut signifie «ours polaire», est entièrement stabilisé et muni d’un système optronique de longue portée de jour et de nuit permettant de cibler jusqu’à 10 kilomètres de distance.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.