La Défense nationale salue le rôle des Autochtones dans l’histoire militaire canadienne

11
Temps de lecture estimé : 4 minutes

(JNAC)

C’est aujourd’hui La Journée nationale des Autochtones créée il y a 21 ans afin de souligner les contributions des Premières nations, des Inuits et des Métis à la culture et à la société canadiennes.

En collaboration avec les organisations autochtones nationales, le gouvernement du Canada a choisi le 21 juin, date du solstice d’été, pour célébrer la Journée nationale des Autochtones. Pendant des générations, de nombreux groupes et collectivités autochtones ont célébré leur culture et leur patrimoine à cette date ou à cette période de l’année étant donné la signification que revêt le solstice d’été: le jour le plus long de l’année.

Pas moins de 12 000 autochtones courageux ont servi le Canada au cours des grands conflits et des missions de soutien de la paix du 20e siècle. Plus de 500 d’entre eux ont fait le sacrifice ultime.

À l’occasion, le ministre de la Défense, Hasjit Sajjan, le chef d’état-major de la Défense,le général Jonathan Vance, et le commandant de l’Armée canadienne et champion de l’Équipe de la Défense pour les Autochtones, le lieutenant-général Paul Wynnyk, ont livré des messages pour souligner la contributions des autochtones à la société canadienne et à l’histoire militaire du pays.

«Les Autochtones du Canada jouent un rôle important dans l’histoire militaire de notre pays depuis plus d’un siècle. Je suis fier de diriger une institution au sein de laquelle vous, les quelques 3 000 Autochtones des Forces armées canadiennes, servez avec fierté et honneur », a déclaré pour sa part le chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance..

«La vie militaire n’est pas toujours aisée. Je veux féliciter chacun d’entre vous de servir avec distinction tout en entretenant un lien étroit avec vos traditions.

«L’hiver dernier, lors de mon passage à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, j’ai eu l’honneur de présider la cérémonie de remise des diplômes aux finissants du Programme d’enrôlement des Autochtones des Forces canadiennes. J’ai été soufflé par le fort calibre des finissants, par leur engagement envers leur famille, leur culture et leur avenir.

«Lors de cette cérémonie, j’ai encouragé tous les finissants à donner suite à leur engagement de s’enrôler dans les Forces armées canadiennes et à dire à leurs proches et amis à quel point ils ont vécu une belle expérience. Et je vous demande de faire la même chose aujourd’hui; parlez de vos réalisations dans l’armée. Encouragez vos proches et vos amis à envisager une carrière gratifiante dans nos rangs. Et faites-le en demeurant fidèle à votre culture comme source d’inspiration.

«Nous avons besoin de vous en plus grand nombre. Votre force ne peut que nous rendre meilleurs comme institution.

«Merci de votre service et de partager votre culture avec nous et, ce faisant, de rendre notre propre culture plus vivante.»

Le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne, a quant à lui exprimer sa fierté d’être, à titre de commandant de l’Armée canadienne, le champion pour les Autochtones au sein du MDN et des FAC.

«Nous célébrons aujourd’hui la Journée nationale des Autochtones, une occasion pour tous les Canadiens et Canadiennes de reconnaître et de célébrer les traditions, l’histoire, les cultures et les contributions des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

«À titre de champion de l’Équipe de la Défense, je remercie profondément les peuples autochtones du Canada pour leurs contributions remarquables envers notre pays et les Forces armées canadiennes.

«Je suis fier de dire que le commandant de l’Armée canadienne agit à titre de champion pour les Autochtones au sein du MDN et des FAC depuis plus d’une décennie. Il s’agit d’un rôle spécial que j’ai maintenant le privilège et l’honneur d’exercer.

«Tout au long de notre histoire collective, les peuples autochtones du Canada ont répondu à l’appel du devoir; ils continuent d’être des membres exceptionnels de la communauté militaire.

«L’organisation militaire canadienne change et s’adapte constamment en fonction de l’évolution du monde. Grâce à la récente nomination d’un nouveau conseiller aux affaires autochtones des Forces armées canadiennes auprès de l’aumônier général, nous pouvons dorénavant mieux répondre aux besoins de nos militaires qui choisissent de pratiquer différentes traditions culturelles et spirituelles autochtones.

«Les Forces armées canadiennes s’efforcent également d’accroître le recrutement chez les Autochtones et d’abolir les obstacles potentiels à la sélection, à l’instruction et à l’emploi de candidats de ces communautés. Nous travaillons par ailleurs à la modernisation de nos programmes actuels à l’intention des jeunes Autochtones, y compris Bold Eagle, Black Bear et Raven, en plus de prévoir le lancement de deux nouveaux programmes de l’Armée canadienne en Ontario et au Québec en 2018.

«Les Forces armées canadiennes appartiennent à l’ensemble de la population canadienne. Je suis convaincu que les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, qui constituent les peuples autochtones du Canada, enrichissent grandement l’Équipe de la Défense avec leurs identités culturelles, spirituelles et traditionnelles uniques.

«Nous pouvons être fiers de la diversité culturelle de notre nation, ainsi que de notre riche histoire et patrimoine. Je vous invite à vous joindre à moi pour célébrer aujourd’hui l’héritage et les importantes contributions des Autochtones de notre pays. »