Changement de garde au CMR Saint-Jean à l’approche du retour du statut universitaire (PHOTOS/VIDÉO)

0

Devant professeurs, membres du personnel du Collège et divers invités, le colonel Gervais Carpentier a pris le commandement du Collège militaire royal de Saint-Jean lors d’une cérémonie présidée par le contre-amiral Luc Cassivi, commandant de l’Académie canadienne de la Défense, le vendredi 7 juillet 2017.

Le colonel Gervais Carpentier succède ainsi au colonel Simon Bernard qui était à la tête du CMR Saint-Jean depuis l’été 2015, jusqu’à son transfert au Centre des hautes études militaires de France à Paris.

Le colonel Gervais Carpentier compte près de 30 années de service au sein des Forces armées canadiennes. Il a servi au sein du 2e et 3e Bataillon du R22eR et a servi au sein de de la Deuxième force opérationnelle interarmées.

«Durant ses deux ans de commandement du CMR Saint-Jean, le colonel Simon Bernard a su poser les jalons vers une réelle optimisation des ressources dans l’existence de cette prestigieuse institution. Il a entre autres favorisé le rayonnement de ce collège par des programmes novateurs et activités de niveau internationale», a déclaré à cette occasion le contre-amiral Luc Cassivi, Commandant de l’Académie canadienne de la Défense.

Le colonel Gervais Carpentier, commandant entrant du Collège militaire royal de Saint-Jean s’est dit «très reconnaissant pour l’opportunité qui m’est donnée de prendre les commandes du CMR Saint-Jean. C’est avec fierté que je vais travailler avec la dynamique équipe au cœur de cette unique et prestigieuse institution afin de remplir notre mission d’éduquer et former les futurs leaders des Forces armées canadiennes».

En interview avec 45eNord.ca, le colonel Gervais Carpentier estime selon sa propre expérience que «le Collège nous prépare bien à prendre des défis de leadership. À ce moment-là on est déjà préparé à relever un nombre de défis à travers les étés où on fait nos préparations professionnelles selon nos métiers militaires. Puis je pense qu’on voit ça de façon en étapes ! C’est ça qui nous permet de réussir, puis de de persévérer dans nos carrières. C’est de voir les choses une étape à la fois, d’y mettre l’énergie, la passion qu’on a appris ici, et continuer comme ça d’étape en étape, d’affectation en affectation».

«Par la qualité du travail et l’exceptionnel dévouement du personnel, nous avons été en mesure d’accomplir d’énormes choses à bien des égards. Je pars confiant que l’équipe du CMR Saint-Jean et son commandant continueront à s’investir au maximum dans leur mission tout en atteignant notre vision de rétablir le statut universitaire au CMR Saint-Jean», a dit pour sa part le colonel Simon Bernard, commandant sortant du Collège militaire royal de Saint-Jean.

En regardant les nouveaux élèves-officiers qui arrivent au Collège ou qui en sortent tout juste, le colonel Simon Bernard croit qu’ils vont faire face à un environnement complexe: «On le voit aujourd’hui avec le genre d’opérations que l’on a à mener, autant à l’étranger qu’au niveau national, c’est d’une complexité incroyable! On est loin de l’époque où le militaire faisait des opérations défensive, offensive, de transition, pour ensuite demander à nos partenaires civils de venir reconstruire. […] Je vois énormément de potentiel dans la nouvelle génération. C’est à nous de nous adapter à la nouvelle génération et non d’essayer de prendre un jeune et de le forcer dans un moule que nous on a connu», a-t-il dit à 45eNord.ca.

Comme annoncé dans la nouvelle politique de défense du Canada, le CMR Saint-Jean dispensera à nouveau des cours pour l’obtention d’un diplôme universitaire, à compter de l’automne 2018, en retrouvant son statut universitaire.

Jusqu’à présent, depuis sa réouverture en 2008, le CMR Saint-Jean assure aux élèves une transition progressive du secondaire aux études universitaires par l’entremise de programmes de niveau collégial en sciences de la nature et en sciences humaines.

La mission du CMR Saint-Jean est d’éduquer des membres dûment sélectionnés des Forces armées canadiennes afin de leur inculquer les compétences nécessaires au maintien de l’excellence dans la profession des armes.

 

Les commentaires sont fermés.