Décès à Val-Bélair d’un officier du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment

Le capitaine Hubert Chevrette Bélisle.
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le capitaine Hubert Chevrette Bélisle.

Les Forces armées canadiennes ont confirmé le décès à Val-Bélair le 24 juillet d’un militaire appartenant au 2e Bataillon Royal 22e Régiment, un bataillon d’infanterie mécanisée du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

45eNord.ca a appris qu’il s’agissait du capitaine Hubert Chevrette Bélisle, un officier d’infanterie, membre des Forces armées canadiennes depuis le 13 juillet 2012.

Après avoir passé deux années à l’université d’Ottawa, il a été envoyé à Gagetown au Nouveau-Brunswick pour y effectuer ses phases d’officier. Une fois terminées, il fut muté au 2e Bataillon du Royal 22e Régiment et a pu le 1er août 2016 être déployé un mois sur l’Opération IMPACT. De retour au Canada le 4 septembre de la même année, il était depuis affecté comme officier des opérations de la compagnie C.

«Le décès d’un de nos membres est toujours une grande perte pour la communauté militaire et nos pensées, en ces moments difficiles, vont à la famille et aux proches et amis du Capitaine Hubert Chevrette Bélisle», a déclaré le major Yves Desbiens, porte-parole de la 2e Division du Canada, la division responsable pour toutes les opérations de l’Armée canadienne des Forces armées canadiennes dans la province de Québec.

Le décès ayant eu lieu à l’extérieur de la base, c’est le Service de police de la Ville de Québec qui mène l’enquête. Cindy Paré du SPVQ a indiqué à 45eNord.ca que le SPVQ est intervenu le 24 juillet dans le secteur de Val Belair et des agents «ont découvert le corps inanimé d’un homme d’une vingtaine d’années». La thèse du suicide est fortement envisagée, selon le SPVQ.

L’enquête est toujours en cours en collaboration avec le Bureau du coroner.

Hubert Chevrette Bélisle était un athlète accompli qui a évolué avec le Club Lanaudière Olympique durant la majorité de sa carrière sportive avant de joindre le Club d’Athlétisme de l’Université Laval depuis les trois dernières années lors de son déménagement à Québec. Depuis plusieurs années, il faisait partie des meilleurs coureurs de 400m haies au pays.

Le capitaine Chevrette Bélisle laisse dans le deuil sa mère madame Louise Bélisle (Richard St-Jean), son frère Renaud, Carl et Chloé St-Jean, ses grand-mères Hortense Ducharme, Pierrette Laurin ainsi que Yolande et Roger St-Jean, son amie de cœur, l’athlète de calibre olympique Kimberly Hyacinthe, ainsi que ses parents et amis.

Les funérailles auront lieu le dimanche 30 juillet 2017 à 15h00 à la Chapelle du Complexe Repentigny, au 765 Notre-Dame à Repentigny.

*Article mis à jour le 27 juillet à 12h45: Ajout des détails de ses états de service