Flint, Michigan: le Montréalais d’origine tunisienne Amor Ftouhi plaide non-coupable

19
L'aéroport de Flint, au Michigan. (Twitter)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le Montréalais d’origine tunisienne Amor Ftouhi, accusé d’avoir perpétré un geste de violence dans un aéroport international et d’avoir entravé le travail des agents de sécurité aéroportuaire, a plaidé non coupable aujourd’hui en cour fédérale aux États-Unis.

L’homme de 49 ans a poignardé un policier au cou mercredi 21 juin à l’aéroport Bishop à Flint, dans le Michigan, au cri de « Allah Akhbar ».

La victime, le lieutenant Jeff Neville,de la police de à l’aéroport situé au nord-ouest de Detroit, a depuis obtenu son congé de l’hôpital.

Selon les autorités, le suspect aurait fait référence à des meurtres commis en Syrie, en Irak et en Afghanistan et aurait crié «Allahou Akbar» («Dieu est grand»).

L’attaque est survenue cinq jours après qu’Amor Ftouhi fut entré légalement aux États-Unis à Champlain, dans l’État de New York. Le FBI, la police fédérale américaine, affirme qu’il transportait un couteau lorsqu’il a passé la frontière.