Le commandant du NCSM Goose Bay relevé de ses fonctions de manière «permanente»

0
Le NCSM Goose Bay, navire de défense côtière. (Marine royale canadienne)

L’officier en charge du navire de défense côtière NCSM Goose Bay a été relevé de son commandement cette semaine, suite à un incident de propos inappropriés envers un de ses subordonnés.

Le fait qu’un commandant d’un navire soit relevé de ses fonctions, qui plus est de manière permanente, est extrêmement rare et inhabituel dans la Marine royale canadienne.

Les Forces maritimes de l’Atlantique [dont dépend le Goose Bay]ont confirmé que le capitaine de corvette Robert Tucker a été relevé de ses fonctions et posté à terre jeudi 6 juillet.

Le capitaine de corvette Robert Tucker. (FAC)

Le marin qui a rejoint les Forces armées canadiennes en 1989 a en début d’année pris part à l’exercice multinational NEPTUNE TRIDENT, au large des côtes d’Afrique de l’Ouest.

Sa philosophie de commandement était: «assumer le leadership et le mentorat de mon équipe afin d’assurer le succès de la mission tout en y prenant plaisir».

L’incident qui a eu lieu en début de semaine lors d’un évènement social alors que le navire se trouvait à Caraquet (Nouveau-Brunswick) «n’était pas lié à OP HONOR (comportement sexuel nuisible et inapproprié), ni n’est de nature criminelle. Cependant, les commentaires étaient sérieux et ont été faits après avoir consommé trop d’alcool. Ils étaient également dirigés vers un subordonné à la vue d’autres subordonnés» selon le capitaine de corvette Jordan Holder des Forces maritimes de l’Atlantique. Le commandant en second a toutefois décidé de rapporter l’évènement au plus tôt.

Le NCSM Goose Bay, tout comme ses navires jumeaux de la classe Kingston, embarque une quarantaine de marins à leur bord en temps normal.

Après avoir effectué une tournée des Grands Lacs durant les dernières semaines, le navire était en route vers son port d’attache à Halifax et venait tout juste d’effectuer une visite à Caraquet et d’ouvrir ses portes au public.

Le capitaine de corvette Holder rappelle que tous les membres des Forces armées canadiennes sont tenus d’avoir un niveau de conduite élevé, mais en raison «de la nature des opérations navales, la Marine royale canadienne tient les officiers commandants à un niveau encore plus élevé».

La chaîne de commandement a craint que, compte tenu de la nature de l’incident, la confiance de ses subordonnés ait pu être compromise et, par conséquent, elle a perdu confiance en sa capacité à poursuivre son commandement.

Après une brève enquête il a été déterminé que le capitaine de corvette Tucker devait être relevé de ses fonctions de manière permanente.

D’autres actions disciplinaires pourront être prises dans un futur plus ou moins rapproché.

Un nouveau commandant sera nommé prochainement avant de reprendre un horaire d’été fort occupé.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.